Affaire 3ème mandat en Guinée: «les gens sont prêts à dire non à Alpha Condé… » dixit Cellou Dalein

0

Le président de L’UFDG est convaincu que la majorité des Guinéens est opposée au troisième mandat pour Alpha Condé. C’est en tout cas ce qu’a declaré Cellou Dalein Diallo ce samedi 08 juin, à l’occasion de l’assemblée générale hebdomadaire de son parti.

Juridiquement, déclare Cellou Dalein, Il n’y a aucun moyen juridique permettant à l’actuel président de la République, de s’octroyer un troisième mandat. «La constitution a verrouillé les dispositions relatives aux nombres et à la durée de mandat. Elle a dit que ces dispositions ne peuvent faire l’objet d’une révision. Juridiquement il n’a aucun moyen de faire sauter ce verrou,» enseigne le Chef de file de l’opposition ses militants.

Mais selon lui, comme Alpha Condé a goûté au pouvoir, il ne veut pas céder. «Il a eu le goût du pouvoir, et il ne veut pas lâcher. Et le clan autour de lui, qui s’accapare des richesses du pays, ne veut pas arrêter leur forfaiture, il n’ y a aucun, il faut se maintenir au pouvoir par la force, par ce que par le droit on ne peut pas.» Ajoute t-il.

Cellou demande à ses militants de se mobiliser car, «croyez moi, j’ai rarement vu un consensus à la base aussi large que la défense de la constitution

D’après ses explications, aucun guinéen, aucun partenaire technique et financier,aucun membre de l’étranger ou de la communauté internationale ne veut soutenir le projet de 3ème mandat.  Et c’est une affaire qui ne concerne pas uniquement L’UFDG, c’est une affaire de tous les Guinéens dit il.

«Nous avons créé le front national pour la défense de la constitution, il est large, c’est la Guinée qui a toute ses diversités sociales, qui est au niveau du FNDC. Et c’est le moment de se mobiliser, les gens sont prêts à dire non à Alpha Condé dans sa tentative de s’octroyer une présidence à vie.» Révèle le candidat malheureux aux élections de 2010.

L’UFDG n’est pas seul dans ce combat, tout ce que le partira fera dans ce sens, il agira ensemble avec le front national, enchaine l’opposant.

Pour Cellou Dalein, tout le monde est contre pour un nouveau mandat et mêmes ceux qui supportent le projet le savent, «ils ne savent qu’ils n’ont pas raison. La communauté internationale est convaincue que ce n’est pas utile, et c’est dangereux.» explique le chef de file de l’opposition guinéenne.

Dalein invite l’armée et les services de sécurité dà être républicains et à s’inspirer le cas de l’Algérie et du Soudan en défendant la nation et non des individus.

Siddy Koundara Diallo pour guineemonde.com

Share.

Leave A Reply