Arrestation d’Oumar Sylla et Koundouno : le PADES parle d’une stratégie ridicule

0

L’arrestation des deux membres du FNDC en cours de semaine est l’un des points à l’ordre du jour à l’occasion de l’assemblée générale hebdomadaire du parti PADES, ce samedi 20 juillet 2019.

Le parti du développement et de l’espoir qui est d’ailleurs très actif au sein du front national pour la défense de la constitution ne pouvait rester sans se prononcer sur cette actualité a déclaré le coordinateur national, Mohamed Kaba.

Pour lui, l’arrestation de Sékou Koundouno et Oumar Sylla alias Foniké Mengué est une nouvelle méthode pour le camp pro nouvelle constitution. « C’est une nouvelle stratégie pour intimider les opposants au 3ème mandat. Ils ont tout essayé. Ils ont distribué de l’argent partout. Ils ont forcé les populations à sortir mais le résultat est partout où ils ont passé, la population a simplement boudé leurs projets. Même à Kankan sensée être le bastion du parti u pouvoir les populations ont boycotté leur initiative» déclare t-il.

D’après lui, le pouvoir en place a decidé d’intimider les opposants au 3ème mandat. Mais, la stratégie est ridicule, « l’interpellation de ces membres est vraiment ridicule surtout à cause des t-shirts. On arrête des citoyens et on les prive de leur liberté par ce que tout simplement ils ont porté des t-shirts FNDC» lâche le coordinateur.

Cette manière a deux significations d’après M. Kaba, premièrement par ce que le pouvoir a compris que les populations ne sont pas avec lui dans ce projet de référendum et il y a la panique dans ses rangs ajoute t-il.

Cette nouvelle stratégie d’âgir par le pouvoir en place ne va pas dissuader les militants du FNDC. Mohamed Kaba invite les militants du PADES membres du front national pour la défense de la constitution à redoubler d’effort pour empêcher le pouvoir d’aller à un référendum.

Siddy Koundara Diallo pour guineemonde.com

Share.

Leave A Reply