Au siège du SLECG, des enseignants scandent “Oui à la grève

0

L‘ultimatum donné au gouvernement par le secrétaire général du SLECG Aboubacar Soumah expire le dimanche 5 janvier 2020.

Ce samedi 4 janvier, des enseignants membres du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée se mobilisent à leur siège pour prendre des décisions face au refus du gouvernement de répondre à leurs revendications.

Dans la salle où doit se tenir l’assemblée générale, des enseignants scandent, “vive à la grève”, d’autressoulèvent des papiers sur lesquels on peut lire, “Oui à la grève ”.

Pour l’heure, le secrétaire général du SLECG Aboubacar Soumah n’a pas encore pris la parole.

Nous reviendrons

Siddy Koundara Diallo pour guineemonde.com

Share.

Leave A Reply