Bah Thierno Mamadou : Le héros de Kaporo-Rails ou la lumière dans l’obscure décadence

0

Il est extrêmement difficile de trouver du bon dans les affaires dites de Kaporo-Rails et Kipé 2 où le chaos a pris place avec son cortège de malheur, de rêves envolés, de familles désorientées, d’enfants déscolarisés par l’étranger bruyant aux roues de fer qui détruit tout sur son passage pendant qu’en fond sonore, ce sont des pleurs et des appels à l’aide qu’on entend.

Il est difficile de trouver dans ces démolitions, d’autres héros que ces pères et mères qui, malgré leurs cœurs déchirés, portent ce qui reste de leurs dizaines années d’efforts en tentant de rassurer les enfants que tout ira bien, sans vraiment savoir de quoi sera fait demain.

Et pourtant, un autre héros a jaillit du néant et de la vague d’indignations qui se multipliaient pour dire aux gens de Kaporo-rails ceci «Au-delà de mes mots et de ma profonde douleur de vous voir souffrir autant, en tant que Guinéens et frères, JE FERAIS LE MAXIMUM POUR VOUS VENIR EN AIDE»

Cet Homme, c’est Bah Thierno Mamadou, ancien journaliste Guinéen qui est aujourd’hui à la tête d’un parti politique dénommé la NGC (Nouvelle Génération pour le Changement). Ce natif de la ville hautement cosmopolite de Dinguiraye a tout de suite mis en place une cellule de crise au sein de son parti, pour aider les habitants de Kaporo-Rails dormant à la belle étoile, sur les décombres de leurs maisons.

Ibrahima Kokoulo Barry, Fédéral de Ratoma 1 et président de la cellule de crise de la NGC

La cellule de crise de la NGC présidée par un jeune fédéral de moins de 25 ans s’est activée pour trouver des endroits où certaines familles, dans un besoin pressant d’être relogés ne serait-ce que pour le temps de savoir à quel saint se vouer, pourraient s’installer.

Des Villas, des immeubles, des maisons, ont été prêtés à la cellule par des Guinéens qui voulaient s’inscrire dans cette dynamique d’aider, de celui qu’on appelle TMB et les cadres de son parti. L’homme pouvait bien se contenter de cela, mais non.

Il a fait mieux. Car dans ces moments difficiles pour ces Guinéens qui se sentent abandonnés par leur propre Etat, quoi de mieux qu’une oreille attentive de quelqu’un qui partage vos souffrances et vos difficultés ?

Le président de la NGC à l’écoute des sinistrés de Kaporo-Rails

Le leader politique a rencontré les sages, les femmes, les jeunes de ce quartier à tour de rôle pour savoir de quoi avaient-ils besoin en priorité, même quand il serait dans l’impossibilité d’aider. Car, ce n’est bien évidemment ni lui le chef de l’Etat, ni lui le leader politique qui draine les foules à perte de vue. Il n’est pas non plus celui qu’on entend à longueur de journée dans les médias essayant de vendre du rêve. Il est discret, mène son combat sans bruit, mais avec assurance et détermination comme pourraient le témoigner ceux qui le connaissent depuis le journalisme.

D’ailleurs, les félicitations pour ce que Bah Thierno  Mamadou est entrain de faire à Kaporo Rails et Kipé 2, fusent de partout dans le monde et de tous les bords sociopolitiques. Car au-delà du débat sur une quelconque naïveté de ceux qui ont acheté ces terres pour y construire selon certains, et un quelconque acharnement de l’Etat contre les habitant de cette zone selon d’autres, il fallait bien que quelqu’un pense à l’essentiel, à savoir  LES HUMAINS. C’est pourquoi à ce jour, la cellule de crise de la NGC a pu reloger 18 familles de 109 personnes dans des dizaines d’appartements mis à disposition par de bonnes volontés. Elles y resteront gratuitement pour certains pendant 2 mois, 3 mois, 6 mois, 1 an et même à vie pour d’autres.

Interrogé par certaines personnes sur la légalité et la légitimité des destructions, le président de la NGC a répondu « On parlera de ça après. Pour l’instant, trouvons des endroits où dormir pour les enfants, où préparer pour les mamans et où réfléchir et rebondir pour les papas. Le reste viendra »

Des mots qui permettent de comprendre comment l’homme compte faire la politique. Il a même interdit à ses hommes de prendre des photos de lui sur le terrain. Les quelques vidéos concernant cela qui circulent, sont celles réalisées par une télé privée de la place (Une d’entre elle est en fin d’article)

Le combat pour aider, de la NGC ne s’est pas arrêté aux premiers jours des évènements. Le président de ce jeune parti politique « invite toujours les Guinéens capables d’aider en biens immobiliers, financiers et matériels, ou qu’ils soient à travers le monde à venir en aide à des frères guinéens dans le besoin. Cela dépasse toutes les divergences qui peuvent exister » dit TMB.

La cellule de crise est joignable au 622 92 71 85 ou via IMO et Whatsapp sur le 662 78 73 29

La politique de l’humain, du compatriote, du frère, du guinéen et de la raison, avant toutes choses. Voilà ce que prône le président de la NGC.

Ci-dessous une vidéo-témoignage de l’action de TMB à lire…

Par A. Barry pour Guineemonde.com

Share.

Leave A Reply