Cellou Dalein Diallo sur la célébration des 60ans de l’indépendance: «j’étais choqué par ce que je connais »

0

L’ex premier du feu général Lansana Conté ancien président de la république de Guinée s’est dit choqué d’avoir constaté que celui qui a dirigé la Guinée de 1984 à 2008 soit oublié par le pouvoir en place lors de la célébration de l’an 60 du pays.

« Nous venons de célébrer le soixantième anniversaire de l’indépendance de notre pays. Mais J’ai été désagréablement surpris de constater que le général Lansana Conté n’a eu aucune place dans les cérémonies, dans les discours. Et j’ai fait le tronçon aéroport Palais du peuple, y avait beaucoup de photos des personnalités, y avait que des photos d’Alpha Condé et du président Sékou Touré. Je me suis souvenu qu’Alpha Condé avait dit qu’il prenait la Guinée là où Sékou Touré l’a laissée. J’étais choqué par ce que je connais et vous aussi le savez le rôle que le président Conté a joué. Et si on accepte que Sékou Touré est le père de l’indépendance, alors personne ne doit nier que Lansana Conté est le père des libertés des Guinéen.
La liberté d’association, d’expression, la liberté de voyager et de sortir et d’entreprendre, c’est le général Lansana Conté qui a donné ça aux Guinéens. C’est lui le père de la démocratie multipartite. C’est lui qui a supprimé les normes et la fourniture obligatoire de bétails qu’on appelait les Tours, les Guinéens s’en souviennent.

On ne peut pas occulter le général Lansana Conté alors que à juste raison, y avait des photos des leaders africaines. Mais le général Lansana Conté a été absent. C’est volontaire et c’est voulu. Je proteste contre ça. La Guinée lui doit respect et considération pour les libertés qu’il a octroyé aux Guinéens» a dit l’actuel chef de l’opposition républicaine guinéenne.

 

À rappeler que Cellou Dalein Diallo avait boycotté le 02 octobre 2018,la célébration de l’an 60 de la Guinée au stade du 28 septembre. Il avait déclaré qu’il ne pouvait cette fête à cet endroit étant donné que ces militants ont été tués et des femmes ont été violées sans que la justice ne soit rendue.

Aboubacar Siddy Diallo pour guineemonde.com 

Share.

Leave A Reply