Cellou Dalein : «je suis préoccupé par ce que je sens la velléité d’Alpha Condé de s’octroyer ce troisième mandat»

0

Depuis Paris dans la capitale française où il est en concertation avec ses militants, le président de L’Union des Forces Démocratiques de Guinée s’est prononcé sur un possible agenda caché de l’actuel président Alpha Condé.

Le chef de file de l’opposition guinéenne répondant à nos confrères de TÉLÉ SUD n’a pas manqué d’évoquer son inquiétude sur une possible modification de la constitution en faveur de celui qui l’a battu deux fois aux élections présidentielles de 2010 et 2015.

Il ne le cache pas. «Je suis préoccupé par ce que je sens la velléité d’Alpha Condé de s’octroyer ce troisième mandat en faisant l’usage de la force s’il y a lieu.»

Mais pour Cellou Dalein, les Guinéens ne l’accepteront pas, car ils veulent que la constitution soit respectée, que le président Alpha Condé respecte son serment, c’est à dire respecter et faire respecter la constitution qui stipule que les dispositions relatifs au nombre et à la durée du mandat ne sont pas modifiables et que nulle ne peut exercer plus de deux mandats consécutifs ou non en Guinée. Il faut respecter ça. «C’est à la base de cette constitution qu’il a été élu, il ne s’agit pas de tromper les Guinéens où introduire une nouvelle constitution qui maintenir la limitation de mandat. »

Des concertations sont en cours entre leaders politiques et acteurs de la force vive du pays. À l’issue de ces rencontres, l’ancien allié de Sidya espère qu’il y aura la naissance d’une forte coalition d’opposition pour conserver les acquis démocratiques.

«Nous sommes en concertation, société, syndicat, partis politiques pour former une coalition forte qui va s’opposer à tout tripatouillage de la constitution et à toute modification qui pourrait donner la possibilité à un candidat d’exercer deux mandats consécutifs ou non. Les Guinéens sont attachés à ça. Nous nous opposérons par tous les moyens légaux » a conclu l’ancien premier ministre.

À noter  que le président Alpha Condé n’a pas officiellement annoncé qu’il va se présenter pour une nouvelle mandature ou modifier la constitution guinéenne.

Aboubacar Siddy Diallo pour guineemonde.com

Share.

Leave A Reply