Conakry: Des jeunes de la société civile interpellent Alpha Condé et les membres du gouvernement

0

Face aux multiples appels des membres du gouvernement pour le référendum en Guinée, des jeunes des organisations de la société civile, dans une déclaration lue ce mardi, à la maison de la presse, les invitent à y renoncer vu les nombreuses conséquences que pourraient découler le projet reférendaire.

«Vous Savez que la réalisation d’un tel projet satanique est au détriment de la paix en Guinée et que sa réussite résulterait en un grave régression du processus de démocratisation du pays et ne restera pas sans conséquences» déclare Oumar Sylla alias Foniké Mengué, porte parole de ces jeunes.

En outre, ajoute t-il, le président Alpha Condé pourrait bénéficier sans doute d’un repli sécurisé en France face à l’échec annoncé du coup d’état constitutionnel, conseille l’activiste.

Ces jeunes dans leur déclaration, ajoutent que les populations guinéennes, écrasées par la pauvreté dans leur très grande majorité, n’aspirent qu’à tourner paisiblement la page de l’ère Alpha Condé, tout comme celle des autres présidents qui se succèderont démocratiquement dans le futur.

Conscients, avec vous, de tout cela, «nous les jeunes patriotes et républicains des organisations de la société de Guinée, sommes consternés de vous voir associer et devenir même des zélateurs de la tentative illegitime et anti-guinéenne de manipulation constitutionnelle entreprise par le premier ministre et le parti au pouvoir.
Aussi, «nous sommes déçus de votre incapcité à vous hisser à la hauteur des enjeux, pour le peuple de Guinée, de cette tentative qui risque de plonger la Guinée dans la tourmente et d’anéantir pour longtemps la véritable démocratie dans le pays.

Aux membres du gouvernement, « nous vous metons en garde, en vous informant que nous avons déjà pris toutes les dispositions pour documenter tout ce que vous faites et que ces dispositions vont continuer à être renforcées pour assurer que l’ère de l’impunité soit révolue à jamais.» prévient le porte parole.

Ces jeunes organisations appelent à un sursaut patriotique du président et à un reveil de sa lucidité, «pour vous ranger du côté du vainqueur ultime du combat pour la justice et de la démocratie qu’est le peuple de Guinée, en vous désolidarisant de manière claire du coup d’état constitutionnel en préparation.» conseille Foniké Mengué.

Pas de referendum, de nouvelle constitution, de toisième mandat, ni de glissement du calendrier électoral conclut le porte.

Siddy Koundara Diallo pour guineemonde.com

Share.

Leave A Reply