Conakry : lancement du mouvement “La coalition sauvons la Guinée”

0

Ce vendredi 10 mai, a eu lieu le lancement officiel de la “Coalition Sauvons la Guinée” à la maison de la presse.

Cette coalition se fixe pour objectif principal d’accroître la participation citoyenne en particulier les jeunes, et d’encourager le dialogue entre les citoyens et les acteurs tant sociaux que politique pour améliorer la gouvernance a expliqué le coordinateur, Alpha Idy Baldé.

Selon lui, la “coalition sauvons la Guinée” compte atteindre les objectifs qu’elle s’est fixée en utilisant entre autres moyens, ci après, conformément à la Constitution ainsi qu’aux lois de la République : il s’agit de faire des marches pacifiques et sit-in, ateliers d’échanges et formation sur des thèmes variés ( participation citoyenne, leadership service communautaire, élections etc); organiser des événements encourageant les jeunes à s’engager ; faire des publications d’articles et d’analyses et de sondage ;

Cette coalition est composée de 13 membres appuyée par des commissions spécialisées et des cellules d’actions.

Pour atteindre ses objectifs, la CSG fait appel à tous les citoyens d’ici et d’ailleurs afin de se donner les mains dans une synergie d’action pour sauver la Guinée. « Nous saluons et encourageons tous ceux qui comme nous tous se battent sans relâche pour s’opposer à la violation de quelque nature que ça soit de la constitution et des lois de la République. Parce qu’il ne saurait exister de la nation sans respect des lois.» ajoute le coordinateur.

En outre poursuit M. Baldé, « Notre ambition c’est de diversifier la lutte à l’effet de faire aboutir l’objectif commun. Celui de barrer le chemin à toute tentative de modification de la constitution. »

Par ailleurs, le coordinateur  de cette coalition demande à la CENI de respecter son nouveau calendrier qu’elle a elle même établi et d’organiser les élections législatives à la fin de l’année 2019 comme elle le prévoit. Car,  tout nouveau glissement sera considéré par le peuple souverain de Guinée comme illégale et amènera à déclarer l’assemblée nationale totalement caduque.

Siddy Koundara Diallo pour guineemonde.com

Share.

Leave A Reply