Conakry : ouverture de l’atelier national de la revue annuelle conjointe 2019 et planification opérationnelle

0

Un atelier sur la Revue Annuelle 2019 et Planification Opérationnelle 2020 du Plan Cadre des Nations Unies d’Assistance au Développement (PNUAD 2018-2022) a démarré ce jeudi 19 mars dans un réceptif hôtelier de Conakry. Il est organisé par le ministère de la coopération et de l’intégration africaine en partenariat avec le système des nations unies.

Le PNUAD 2018-2022 reflète en effet, l’union et la convergence des différentes composantes du système de développement des Nations Unies en Guinée, autour de priorités définies ensemble, en concertation avec les partenaires nationaux et les Partenaires Techniques et Financiers déclare le représentant pays du système des nations unies en Guinée.

«La revue de cette année se distingue des précédentes sessions, puisque notre premier plan de travail conjoint biennal du PNUAD, (PTC 2018-2019) a pris fin en décembre 2019. C’est pourquoi, en plus de la revue annuelle 2019, cet atelier nous servira de cadre pour lancer, sous votre leadership, Madame la Ministre, le Plan Conjoint de Travail pour la période 2020-2021.» A déclaré ALFRED GEORGES KI-ZERBO.

Parlant des acquis, le chef des systèmes nations unies en Guinée a salué la collaboration avec le ministère de la coopération et de l’intégration africaine d’avoir réalisé certains résultats dont autres :

La promotion de la bonne gouvernance d’où l’indice Mo Ibrahim est resté constant à 45,9 sur les deux dernières années; la sécurité alimentaire et nutritionnelle et la gestion durable de l’environnement; La réalisation des services sociaux de base, et en dernier lieu, l’autonomisation économique des jeunes, des femmes, des personnes vivant avec handicap et des migrants retournés qui est le quatrième résultat stratégique, les contributions du SNU en 2019, a expliqué Pr. Ki-zerbo.

Et dans les perspectives, il ajoute que dans le contexte de réforme du système de développement des Nations Unies, il sera question de faire une réflexion approfondie sur les modalités opérationnelles des projets phares du PNUAD, sous la tutelle du Ministère de la Coopération et de l’intégration Africaine, afin de déployer une approche d’intervention efficace de nature à capter, en faveur de la Guinée, les importantes opportunités de financement au développement.

De son côté, Mme le ministre de la coopération et l’intégration africaine a remercié l’ensemble du système des nations unies pour toutes les réalisations faites en faveur de la Guinée.

«Le système des nations unies travaille énormément dans notre pays. Ils sont dans tous les secteurs d’activités de notre pays. Et pour cela, en tant que représentante du gouvernement je leur dis merci pour l’accompagnement en temps difficile. Tout le progrès humain c’est grâce à eux.» A déclaré Djéné Keïta.
Poursuivant, elle a plaidé auprès de ces partenaires de continuer à accompagner la Guinée dans les projets du président Alpha Condé.

«En tant que Guinée nous sommes championne du monde des énergies renouvelables. La COP 26, on doit partir préparer. La Guinée a également le centre minier. Notre président s’est battu pour l’avoir, notre pays a besoin des nations unies pour l’accompagner» a souhaité la ministre de la coopération et de l’intégration africaine.

Siddy Koundara Diallo pour guineemonde.com

Share.

Leave A Reply