Cour d’Appel de Conakry : le procès des 7 opposants au 3ème mandat s’est ouvert

0

Condamnés à trois mois de prison ferme et une amende de 500.000 GNF, en instance à Kindia, pour entrave à la liberté de manifester et troubles à l’ordre public, les 7 membres du front national pour la défense de la constitution comparassent ce lundi à la Cour d’Appel de Conakry.

Le 3 mai dernier, à l’occasion de la pose de la première pour les festivités de l’indépendance guinéenne, Boubacar Barry, Thierno Mamadou Diallo, Mohamed Camara, Amadou Soumah, Mohamed Sylla, Mohamed Cellou Diallo et Mohamed Keita ont arrêtés, puis jugés dans la préfecture de Kindia.

Suite à leur condamnation par le tribunal de première instance de Kindia, leur avocat a interjeté devant la Cour d’Appel car,  jugeant la sentence injuste. Du même, le paquet de Conakry a jugé la sentence trop lourde dans un communiqué.
Ce 13 mai donc le procès s’ouvre à nouveau à la Cour d’Appel de Conakry. Tous les 7 condamnés ont répondu présents à la barre.

À noter que cette audience est présidé par Mamadou Alioun Dramé et le Ministère public est représenté par Baila Diallo.

Dans la salle d’audience, plusieurs personnalités politiques et d’acteurs de la société civile guinéenne ont répondu présent. L’on note par exemple la présence de Dr Fodé Oussou Fofana de l’UFDG,  Sékou Koundouno de la cellule balai citoyen etc.

Nous y reviendrons

Siddy Koundara Diallo pour guineemonde.com 

Share.

Leave A Reply