Covid-19 : l’ONG de Kemi Seba vient en aide aux plus démunis

0

L’ONG Urgences Panafricanistes de l’activiste Kemi Seba s’illustre depuis déjà plusieurs mois dans la riposte contre le coronavirus en Guinée. Ses responsables basés à Conakry effectuent régulièrement des dons de vivres et de kits sanitaires aux personnes démunies et certains marchés de la commune de Ratoma.

C’est donc à travers son plan social, qu’Urgences Panafricanistes, a mis en place depuis le début de la crise tout un programme d’assistance globale dans différents pays d’Afrique contre les conséquences du covid19.
C’est donc dans ce cadre que l’ONG distribue un nombre conséquent de kits sanitaires et alimentaires ( gants, masques, gels hydro-alcoolique, riz, huiles et autres denrées ) dans la ville de Conakry et ce, à intervalles réguliers.

Des distributions sur le terrain, organisées de façon professionnelle, le tout accompagnée de séances de sensibilisations aux gestes recommandés pour prévenir toute contamination.
Urgences Panafricanistes se veut donc comme étant le mouvement panafricaniste le plus en phase avec les réalités du terrain en subvenant aux besoins élémentaires des plus nécessiteux.

Le chargé de communication de l’antenne d’Urgences Panafricanistes de Guinée a fait savoir que ce geste est un marqueur fort du volontarisme de l’ONG dans la riposte contre la pandémie dans la mesure où la Guinée fait partie de ces pays du continent africain les moins équipés en infrastructures sanitaires.
«Notre organisation Urgences Panafricanistes n’a jamais aussi bien porté son nom. Il y a en effet, une urgence panafricaniste sanitaire aujourd’hui dans notre pays, les Organisations internationales (OMS) et autres institutions prédisent le pire pour le continent africain. D’autant que nous sommes le continent le plus mal doté en terme d’infrastructures sanitaires. C’est dans ce sens que notre ong entend justifier son nom, en venant en aide auprès des populations afin de leur expliquer les modes de prévention de la pandémie du covid-19. Comme nous le faisons déjà depuis plusieurs mois, nous leur avons remis des kits sanitaires (sceaux et eau de javel et leur avons prodigué des conseils notamment sur le lavage régulier des mains pour éviter la maladie» a donc expliqué, Baldé Abdourahamane.

Remise de don aux démunies

Remise de don aux démunies
Ces remises de dons se déroulent à plusieurs endroits notamment dans les marchés de Koloma, Enco5 et Wanindara. Une démarche hautement apprécié par le président du conseil de discipline de Wanindara Marché:
«Nous sommes très fiers de l’action caritative d’Urgences Panafricanistes qui vient en aide à cette population pour l’aider à sortir de cette crise sanitaire. Nous prenons ces kits et les utilisons à bon escient. Tout est bien utilisé car il s’agit là de préserver la santé de nos citoyens. Nous avons installé ces kits aux différentes portes d’entrée du marché et mettons en place une équipe de surveillance pour s’assurer de leur bonne utilisation», explique Alpha Sow Kana.
Présent aux différentes tournées de remises de kits , le président de la jeunesse citoyenne qui est membre de la société civile guinéenne ne manque pas de dénoncer les tares des dirigeants africains par rapport à leurs manque de responsabilités vis à vis de leurs propres populations.
Pour lui, ces dirigeants surtout ceux de la Guinée ne font qu’enfoncer leurs citoyens dans la pauvreté à cause de la mauvaise gestion des biens publics.
«Aujourd’hui personne ne pense au bas peuple et les dirigeants ne font que prendre des décisions pour imposer aux pauvres. Depuis que cette crise sanitaire a commencé, la pauvreté ne fait que s’aggraver. L’État refuse de baisser le prix du carburant à 5 000 GNF et c’est les populations qui en paient les frais. Et nous remercions la vision de Kemi Seba qui démontre depuis plusieurs années que la jeunesse africaine doit prendre son destin en mains. Car on ne peut pas toujours compter sur une élite qui passe son temps à quémander l’aide extérieure» déclare le président de la jeunesse citoyenne.
Cette activiste guinéen a par ailleurs rappelé aux dirigeants de l’Occident que la jeunesse africaine n’acceptera pas le test des vaccins contre le covid-19 sur son continent. « l’Afrique n’est pas le continent le plus touché, qu’ils commencent par la France, l’Espagne ou l’Italie qui sont les pays les plus touchés au monde» a fait savoir Bella Bah.
Il faut noter que L’ONG Urgences Panafricanistes a été fondée en 2016. Elle est présidée par l’activiste béninois Kemi Seba.

Amadou Diallo pour guineemonde.com

Share.

Leave A Reply