Démission au PADES : «C’est des escrocs politiques et délinquants financiers » réagit Dr Ousmane Kaba

0

Des cadres du parti des démocrates pour l’espoir ont annoncé leur démission mardi de la formation politique dirigée par Dr Ousmane Kaba.

Ils reprochent leur ancien président de mauvaise gestion et de prendre des décisions unilatérales dans l’orientation du parti d’après le coordinateur du mouvement des démissionnaires, Nanka Moussa Kaba par ailleurs chargé à l’implantation du PADES.

Ce mercredi, le président du PADES a réagi sur cette affaire au téléphone d’un reporter de guineemonde. Dr Ousmane Kaba n’a pas accordé d’importance à cet acte de ces anciens collaborateurs. Car il estime que ces gens ne sont pas de sa formation politique. « C’est des escrocs politiques» déclare t-il.

Pendant la conférence d’hier, deux membres se sont présentés comme étant les cerveaux de ces missionnaires. Il s’agit de M. Levy Saint Etienne Thowac, ancien candidat du PADES à la  communale de 2018 et Nanka Moussa Kaba chargé à l’implantation du parti.

Pour ces deux membres, le président du PADES a apporté des précisions sur leur appartenance à son parti. D’abord, pour M. Levy, il déclare que c’est un monsieur qui s’est présenté à eux à une semaine de l’élection communale de 2018. « Nous on l’a supporté car il nous a dit qu’il est populaire dans la commune de Ratoma. Mais après les résultats, il n’a pas été élu même comme conseiller. Depuis lors il a disparu. Ça fait un an et demi il n’est pas venu au PADES. Est ce qu’on peut considérer ce monsieur comme étant des nôtres ? Je dis No. Il n’est plus de PADES.» Explique t-il.

Pour le cas de Nanka Moussa Kaba, « lui c’était un caissier à Kofi Annan. Ils ont volé plus d’un milliards FG. Je l’ai renvoyé de l’université. Donc c’est tout, ils sont pas de Pades» ajoute Dr Ousmane.

D’après lui, l’escroquerie politique est devenu le métier de certaines personnes en Guinée. C’est le cas de ces cadres qui se disent démissionniares. «C’est des gens qui ont été payés par le pouvoir. Ils volent l’argent du contribuable et distribuent à des personnes pour faire passer leur troisième mandat. Et le PADES les embête, c’est tout» laisse entendre l’ancien député de la mouvance.

À noter que ces démissionniares ont annoncé leur adhésion au parti au pouvoir, le RPG arc en ciel. Alors qu’Ousmane Kaba lui exclut toute alliance entre le PADES et la mouvance présidentielle qui veut d’un troisième mandat.

Siddy Koundara Diallo pour guineemonde.com

Share.

Leave A Reply