Destruction de l’environnement: Alpha Condé tacle des gardes forestiers

0

En marge du lancement de la campagne de remboursement national ce samedi à Dubréka, le président Alpha Condé a menacé les gardes forestiers qui seront complices de la déforestation et de la coupe abuse du bois en Guinée.

Fortement mobilisés à l’occasion de ce lancement, le président de la République a profité de ce moment pour rappeler à l’ordre certains gardes forestiers qu’il qualifie de brebis galeuses.

 

S’adressant à eux et à leur ministre de tutelle, le chef de l’Etat déclare «beaucoup sont honnêtes, mais il y a beaucoup de brebis galeuses qui contribuent à aider les clandestins à couper le bois.
Nous avons pris un décret extrêmement rigoureux, tout personnel de la garde forestière qui sera pris entrain d’aider sera exclu de l’armée et sera également emprisonné, que ça soit très clair, M. le ministre. Alors réunissez tous les agents des gardes forestiers pour leur passer le message (…) si l’armée fait notre fierté nationale aujourd’hui aux champs de bataille au Mali, ces gardes forestiers ou de la nature doivent être capables de défendre notre pays pour lutter contre la déforestation comme les militaires sont entrain de donner l’exemple au Mali. Là-bas eux ils risquent leurs vies par ce que les terroristes attaquent tout le temps. Alors que vous vous ne risquez pas votre vie, ce qu’on vous demande, c’est de protéger la nature. Alors si l’armée est capable de nous rendre fière, les gardes forestiers aussi doivent nous rendre fiers en se mettant à la tâche, non seulement en surveillant, mais en participant eux mêmes au reboisement. Il ne s’agit pas seulement d’être garde. Chaque garde forestier doit planter un arbre» a lancé le locataire du palais Sékoutouréyah.

Les gardes forestiers sont donc prévenus.

Aboubacar Siddy Diallo pour guineemonde.com

Share.

Leave A Reply