Éducation : 11 centrales syndicales décident d’aller en grève de solidatrité au SLECG

0

Après l’expiration de leur avis, onze centrales syndicales décident d’aller en grève de solidarité au SLECG. C’est los d’un point de presse ténu ce mercredi 18 mars, que le  secrétaire général de l’USTG a fait cette annonce.

Il s’agit des centrales syndicales USTG, ONSLG, COSATREG, UGTG, CGTG, CGSL, UDTG, SIFOG, UNTG et CONASYG qui vont entamer une grève dès jeudi 19 mars, pour soutenir les enseignants.

Cette annonce est consécutive au report des négociations annoncées entre le gouvernement et le syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée qui était prévue le 17 mars.
La partie gouvernementale a justifié ce report par la venue des chefs d’États de la CEDEAO à Conakry. Maintenant que cette visite a été avortée, le gouvernement n’a toujours pas donné suite pour la reprise des négociations.

C’est pourquoi déclare le secrétaire général de l’USTG, «malgré nos différents courriers, les multiples contacts et le protocole d’accord du 10 janvier 2019, dans le souci d’aplanir nos différends ; nous sommes ténus à faire valoir vos droits légaux et légitimes pour faire aboutir nos revendications».

En conséquence, «le présent courrier tient lieu d’avis de grève générale à partir du jeudi 19 mars 2020» déclare, le secrétaire général de l’USTG Abdoulaye Sow.

Il faut rappeler que la grève des enseignants dure déjà deux mois. Le SLECG réclame une augmentation de salaire à hauteur de huit millions ainsi que l’engagement des contractuels dans la fonction publique.

Siddy Koundara Diallo pour guineemonde.com

Share.

Leave A Reply