Éducation : 23 660 candidats affrontent le BEPC à Matoto

0

Les épreuves du BEPC (Brevet d’Etudes du Premier Cycle NDLR) ont démarré ce lundi, 7 juillet 2019 sur toute l’étendue du territoire national.

A l’instar de toutes les autres communes, à Matoto, les épreuves ont été lancées à 9h, au lycée Ahmed Sékou Touré de Gbessia. Pour cette journée, les candidats seront évalués dans les épreuves de rédaction et Histoire.

Au total, ils sont 23 660 candidats d’options confondues dont 11 424 filles qui vont être évalués dans toute la commune. Ces candidats sont répartis dans 55 centres, 773 salles pour 1546 enseignants surveillants.

Dans cette cette commune, c’est le ministre de la télécommunication et de l’économie numérique qui a présidé le lancement des premières épreuves. À cette occasion, le ministre Moustapha Mamy Diaby s’est adressé aux candidats et ainsi qu’aux encadreurs.« Je vais dire aux candidats c’est de considérer l’examen, le BEPC comme une formalité qui permet à l’élève de mériter son passage du secondaire au lycée. Je vais dire aux parents d’élèves, aux enseignants c’est que notre ambition c’est de qualifier le système éducatif guinéen » déclare le ministre.

Pour sa part, le Directeur communal des études a rassuré que les mesures prises par les autorités du ministère de l’éducation nationale et l’Alphabétisation pour le bon déroulement du BEPC vont être respectées. « Cette année, vous l’avez constaté, y a pas eu d’attroupement de jeunes aux alentours des centres. Cette fois ci les autorités ont fait en sorte que les parents d’élèves soient sensibilisés à temps avant que les examens ne commencent» explique M. Daouda Doumbouya.

Siddy Koundara Diallo pour guineemonde.com

Share.

Leave A Reply