Élections du 22 mars: les experts électraux africains présentent leur rapport

0

Après la ténue du double scrutin législatif et référendum hier dimanche 22 mars, place désormais à la présentation des rapports de  mission d’observation du vote.

C’est dans ce cadre que la mission de la coordination des experts électoraux africains a présenté son rapport d’observation du processus électoral du 22 mars 2020.

Selon ce rapport d’observation préliminaire qui a été présenté ce mardi 23 mars, les deux scrutins (légilatifs et référendum) se sont globalement bien déroulés.

D’entrée, le coordinateur de ces experts électoraux africains a d’abord regretté les nombreux cas de morts qui ont été enregistrés durant le journée du scrutin.

Revenant sur le déroulement sur le vote, M. Jean Marie NGONDJIBANGANGTE expert électoral déclare que tous les bureaux de vote ont de façon générale à l’heure indiquée.
S’agissant du matériel électoral, il fait remarquer qu’il était de la bonne qualité, en plus, les électeurs sont massivement sortis votés selon leur observation.
Bref, la journée électorale s’est déroulé de façon calme et 98% du bureaux de vote ont clôturé à l’heure légale qui est 18 heures.

En conclusion dira-t-il, «la mission félicite le peuple, le gouvernement, les acteurs politiques, la société civile et l’ensemble des parties prenantes de la République de Guinée. Elle les exhorte de continuer d’oeurvrer pour préserver la paix, la stabilité afin de consolider les acquis des valeurs démocratiques et l’État de droit»dixit M. Jean Marie NGONDJIBANGANGTE .

Par ailleurs, la mission a formulé des recommandations à l’endroit du gouvernement, en lui demandant de prendre des mesures nécessaires pour une grandes participation de la société civile dans l’ensemble du processus électoral;
À la CENI, de poursuivre les interactions avec les candidats et les partis politiques pour renforcer la confiance et l’accès au fichier électoral;
Et aux candidats et acteurs politiques , de recourir aux voies légales en cas de contestation et privilégier le dialogue.

Oumar Tounkara pour guineemonde.com

Share.

Leave A Reply