Élections législatives : “le 22 mars, c’est la date ultime ” prévient un candidat

0

Un candidat aux élections législatives couplées au référendum rassure que la date du 22 mars ne doit pas faire l’objet d’un report.

Le coordinateur de l’Alliance ADC-BOC est visiblement déterminé à aller maintenant aux élections législatives. Pour lui, le 22 mars annoncée par le président Alpha Condé est la date butoir.
On a annulé la marche qu’on projetait pour réclamer une date. Et on a été entendu par le président de la République. Aujourd’hui on s’attend pas à un report. C’est une date ultime et tout le peuple de Guinée sera devant les urnes à la date du 22 mars” déclare Dr Ibrahima Sory Diallo

Même si lui reste persuadé que c’est la date butoir, d’autres observateurs voient un nouveau report avec l’arrivée des chefs d’États de la CEDEAO chez Alpha Condé dans la journée du mardi.

Le coordinateur de l’Alliance ADC-BOC banalise cette visite. D’après lui, «ces chefs d’États viennent pour féliciter le président Alpha Condé d’avoir accepté de repousser les élections pour permettre à la commission de la CEDEAO de vérifier la fiabilité du fichier électoral» déclare-t-il.

Donc pas question d’un nouveau report.. Et si cela arrivait l’avons nous interrogé ? « Ce qu’il n’y aura pas plus d’élections » prévient Dr Ibrahima Sory Diallo.

Oumar Tounkara pour guineemonde.com

Share.

Leave A Reply