Environnement : Alpha Condé lance la campagne de reboisement de 1668 ha

0

Le président de la République Alpha Condé a procédé ce samedi, au lancement de la campagne de reboisement. Ce projet s’inscrit dans le cadre de l’initiative présidentielle pour le reboisement de 2019. Il est piloté par le ministère de la jeunesse et de l’emploi des jeunes et le ministère de l’environnement et des eaux et forêt.

C’est dans la sous préfecture de Khorera, préfecture de Dubréka que cette cérémonie du lancement s’est déroulé devant plusieurs autorités locales de Dubréka, de Kindia et les soldats de la forêt.

Au total, ce sont 1668 hectares qui vont être reboisés sur toute l’étendue du territoire national guinéen, pour trois types d’espèces de plantes (moringas, mélinas et les acacia).

Selon le ministre de l’environnement des eaux et forêts, Oyé Guilavogui, ce projet sera une opportunité pour les jeunes pour participer aux activités de reboisement.

«La préfecture du Dubréka à travers le district de Befenka, a décidé de donner une tonalité particulière à cette cérémonie de lancement de la campagne nationale de reboisement 2019, qu’elle habrite cette année ».

«Excellence M. le président, la présente cérémonie déclenche la mise en roue de l’ensemble des procédures devant aboutir de l’octroie aux jeunes de subvention du fond spécial, mis à la disposition du ministre de l’EEF par le président de la République pour la réhabilitation des forêts dégagées, en réalisant des activités de reboisement sur une superficie de 1668 hectares» a expliqué le ministre Guilavogui.

La Guinée est considérée comme le château d’eau de l’Afrique de l’ouest à cause notamment du fait que plusieurs fleuves de cette région prennent leurs sources en Guinée. C’est pourquoi selon le président de la République, «nous avons des responsabilités à l’égard de tous les peuples de l’Afrique de l’ouest. Car tous les fleuves de cette région ( le niger, le sénégal, le konkouré, prennent leurs sources en Guinée. Nous avons donc l’obligation de protéger notre écosystème sinon, nous allons porter préjudice non seulement à la Guinée, mais aussi aux 14 Etats membres de la CEDEAO.» A déclaré Alpha Condé.

Selon lui, les 1668 hectares c’est très peu pour une année. Donc au ministre de l’environnement, eaux et forêts « de redoubler les efforts pour arriver au double des 1600 hectares» a t-il ajouté.

Selon le directeur national des eaux et forêts, Colonel Layly Camara, toutes les dispositions sont prises par son département pour que le projet réussisse de façon durable.

A noter que Le thème choisit cette année est: “ luttons contre le changement climatique au moins de la restauration des forêts naturelles dégradées.”

Siddy Koundara Diallo de reour de Dubréka pour guineemonde.com

Share.

Leave A Reply