FNDC: les 11 victimes du 14 et 15 octobre seront inhumés demain lundi (communiqué)

0

Le FNDC reporte sa marcbe pacifique prévue demain lundi 04 pour procéder à l’enterrement des onze victimes des tuéries lors des manifestations du 14 et 15 octobre 2019.

Guineemonde vous propose de lire le communiqué du FNDC Ci-dessous

Le samedi 2 novembre 2019, les autorités guinéennes ont cruellement profané les corps des martyrs de la démocratie qui ont été sauvagement abattus par les forces de défense et de sécurité lors des manifestations organisées par le FNDC, les 14, 15 et 16 octobre 2019.

Dans la poursuite de leur dessein macabre et déshumanisant, les autorités guinéennes ont d’abord confisqué les corps de nos martyrs tout en empêchant les parents des victimes d’entrer en possession, ni même de voir les dépouilles de leurs enfants.
Comme si tout cela ne suffisait pas, les autorités guinéennes ont ordonné la délocalisation des corps de nos martyrs dans une structure sanitaire qui ne dispose pas de la logistique nécessaire pour assurer une bonne conservation de ces corps qui d’ailleurs ont été exposés à même le sol et surveillés par une horde de gendarmes et policiers.
Devant ces actes choquants dénués de toute humanité, le FNDC a été choqué au point que nous avons fait de la réhabilitation de l’honneur et de la dignité de nos martyrs la priorité de nos activités de ce début de semaine.
C’est pourquoi, le FNDC a décidé de sursoir à sa marche de demain lundi 4 novembre pour s’occuper exclusivement de l’enterrement de nos onze martyrs dont les corps nous seront remis demain à 9 h.
Le FNDC appelle l’ensemble de la population de Conakry à se mobiliser massivement pour accompagner ces dignes fils de Guinée à leur dernière demeure suivant le programme ci-après :
9h00 : Levée des corps à l’hôpital sino-guinéen ;
10h00 : Départ de la procession funèbre en direction de la mosquée de Bambéto pour les prières rituelles ;
14h00 : Enterrement de nos martyrs au cimetière de Bambéto.
Le comportement cruel des autorités guinéennes à l’égard de nos martyrs ne saurait être toléré. C’est pourquoi, le FNDC demande à toute la population de Conakry de rester mobilisée pour prendre part à la grandiose marche de protestation qui sera organisée le jeudi 7 novembre 2019, pour marquer notre opposition catégorique au tripatouillage de notre Constitution, exiger la libération immédiate de nos camarades incarcérés mais également réclamer justice pour nos martyrs et toutes les personnes ayant subi le moindre préjudice suite aux manifestations que nous avons organisées.
Il est à préciser que les manifestations programmées ce lundi dans les villes de l’intérieur du pays restent maintenues.
Nous demandons aux populations de ces différentes villes de se mobiliser pour dénoncer les abus du pouvoir et sa volonté de tripatouiller notre Constitution.

Ensemble, Unis et Solidaires, Nous vaincrons.
Conakry, le 03 novembre 2019

guineemonde.com

Share.

Leave A Reply