Football: voici ce que disait Bouna Sarr à l’endroit de la Guinée et du Sénégal

0

Depuis quelques jours, des informations évoquent un possible mea culpa du latéral Marseillais, pour un possible retour à l’équipe nationale guinéenne.

Bouna Sarr, joueur d’origine guinéenne de par sa mère, aurait émis le souhait de porter le maillot du Sily National de Guinée en prélude de la prochaine CAN 2019 qui se jouera au mois de Juin 2019 en Égypte.

Même si le selectionneur du Sily National a démenti cette rumeur, le débat continue de faire la Une des Guinéens sur les réseaux sociaux.

Mais le 03 novembre 2018, le latéral milieu Marseillais avait tranché sur ce sujet en declarant ceci chez nos confrères du site Football365.fr.
« J’ai pris une décision ferme, décision que je n’avais pas prise et qui apportait un peu de confusion. J’ai fait un choix définitif, je veux (il se reprend), j’aimerais, je souhaiterais jouer pour l’équipe de France. C’est clair. Il y aura des déçus du côté du continent africain, mais j’assume mes choix et je n’ai pas peur de le dire », a déclaré Bouna Sarr, le latéral (ou milieu de terrain) droit de l’OM, à La Provence. « Ma mère est guinéenne, mon père sénégalais. Ils sont encore plus sollicités que moi, ils reçoivent plein de coups de fil du pays, de la famille, qui poussait pour que j’opte pour le Sénégal avant la Coupe du Monde. Ce n’est pas facile pour eux, mais ils savent que la décision me revient ; ils ne m’ont jamais mis la pression, ils ont toujours respecté mes choix et on a souvent pesé le pour et le contre ensemble. Que je joue pour la Guinée, le Sénégal ou la France, il n’y aurait pas eu de conflit… », a ajouté le joueur de couloir, qui avait été contacté par le sélectionneur du Sénégal Aliou Cissé au printemps dernier.

« C’était juste avant leur sélection pour le Mondial, a indiqué l’ancien joueur de Metz. Il a écouté, il a respecté et compris ma décision. J’ai été honnête avec lui. J’ai bien aimé sa démarche. C’est toujours flatteur. J’ai pris le risque de louper une Coupe du Monde cet été avec le Sénégal… C’est fort, je ne l’ai pas fait pour rien. »

Siddy Koundara Diallo, pour guineemonde.com

Share.

Leave A Reply