Fremeture d’Intercel: la FESATEL réclame l’application des mesures d’accompagnement

0

Réunis au siège de la société téléphonie mobile à Kaloum, ce mercredi, 06 mars, la Fesatel et certains employés d’Intercel Guinée réclament le respect des mesures d’accompagnement prises par le gouvernement.

«Depuis que la décision a été prise pour l’arrêt des activités d’Intercel guinée, le ministère de tutelle avait ordonné à ce que les travailleurs soient réglés. Suite à ça, la FESATEL avait signé un protocole d’accord sur l’égide de l’inspecteur général du travail» a expliqué le secrétariat général de la FESATEL, Abdoulaye Barry.

Dans ce protocole d’accord, il a été clairement mentionné de dans le règlement des droits légaux ;  24 mois de salaires devraient être payés comme mesure d’accompagnement ;
Résoudre le statut des travailleurs à la caisse nationale de sécurité sociale, et une prise en charge médicale d’un a mentionné le secrétaire général de la fédération syndicale autonome des télécommunications.

À l’en croire donc, Il n’ y a que les droits légaux qui ont été réglés et depuis quatre mois jusqu’à nos jours, les autres points ne sont toujours pas réglés. Or, « ces employés ont travaillé pendant des années, ils ont souffert et ont donné leurs vies » avant de prévenir que la FESATEL, ne va pas rester comme ça sans agir.

Il faut complètement rétablir ces travailleurs dans leurs droits insiste le SG de la FESATEL .«Nous avons signé un protocole d’accord, battons nous pour qu’il soit respecté. Pour nous, ces travailleurs ne sont pas encore licenciés par ce que jusqu’à ce jour, ils n’ont pas reçu une note licenciement » ajoute M. Barry.

 

À en croire le secrétariat général de la FESATEL, l’entreprise Intercel doit trois millions de dollars, soit environ trente milliards francs guinéens.

Il prévient donc, « c’est la FESATEL qui est là, elle représente les sociétés de la téléphonie, les FAI et la Poste. Donc, si une seule société est touchée c’est toutes les autres sociétés qui seront touchées.

Il conclut en appelant ses structure de la FESATEL, c’est-à-dire les sections et délégations syndicales à s’unir et à se mobiliser pour soutenir les travailleurs d’Intercel Guinée.

Le bureau exécutif de la FESATEL doit se retrouver pour faire une déclaration pour la suite des travaux.

Siddy Koundara Diallo pour guineemonde.com 

Share.

Leave A Reply