Gouvernement: réactions des citoyen sur la démission de Khalifa Gassama Diaby

0

Le départ du ministre Gassama Diaby est différemment apprécié par les citoyens.

Dans le département du ministère de l’Unité Nationale et de la citoyenneté, les collaborateurs du ministre n’ont pas souhaité faire assez de commentaires sur la décision de l’ex patron.

Le charger de communication dudit département a fait savoir qu’il n’a rien à dire sur cette nouvelle. Il ajoute même que Gassama Diaby est un collaborateur indirect au sein du ministère. Mais à l’en croire, l’acte de démission ressemble à une mort pour lui. Car, il est difficile de supporter le départ d’un collaborateur qui te quitte subitement alors que tu n’y s’attendais pas.

À la question de savoir s’il en sait sur d’autres motifs qui ont amené à la prise  de cette décision de l’ex ministre de Mamady Youla, le jeune communicant nous indique que c’est avec les ministres du gouvernement actuel qu’il faut aller les chercher.

Néanmoins, d’autres citoyens rencontrés aux alentours du ministère de l’Unité et la citoyenneté affirment avoir compris la décision de M. Diaby. Certains estiment que c’était bien prévisible et l’acte du ministre est d’ailleurs patriotique. « La démission de M. Khalifa Gassama n’engage que lui. Il a ses propres visions pour le pays. Il sait pourquoi il a démissionné.

Mais dans les conditions normales, lorsque tu appartiens à un gouvernement ou une entité, tu n’es pas là-bas pour quoi que ce soit. Tu es là pour servir la nation, pas à un individu et ni un président. Gassama Diaby c’est un patriote.» déclare Ousmane Sylla citoyen.

Selon lui, depuis que le ministre a pris fonction au sein de gouvernement, il n’a pas soutenu. «Il a presque été empêché de travailler. Il a vu que ses projets ne sont pas réalisés. Ce qu’il voulait pour le pays, mais il n’est pas écouté. Il ne s’entendait pas avec le président. Il a vu que l’avenir du pays est entrain de balancer dans le vinaigre. Les lois ne sont pas respectées, il y a les tueries un peu partout on dirait y a pas un gouvernement dans le pays et c’est anormal» fait il remarquer.

Et pourtant ajoute t-il, «quant on président de la république, il faut prendre des dispositions et des précautions.» A conclu M. Sylla

Le ministre a rendu sa décision hier, et ce jeudi 15 novembre 2018, M.  Kalifha Gassama Diaby  a officiellement quitté ses collègues et le département ministère de l’unité nationale et la citoyenneté aux environs de 14h:20.

Aboubacar Siddy Diallo pour guineemonde.com

 

Share.

Leave A Reply