Grève des enseignants: Aboubacar Soumah répond au ministre Mory Sangaré

0

Le secrétaire général du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée a réagi à la menace du ministre Mory Sangaré concernant les enseignants qui vont suivre le mot d’ordre de la grève.

Aboubacar Soumah qui s’exprimait ce matin 10 avril, sur les GG de la radio espace, a répliqué aux propos du ministre de l’éducation nationale et de l’Alphabétisation.

Rappelons que le ministre Mory Sangaré, dans une note circulaire publiée hier mardi, a menacé de bloquer le ‘salaire et primes qui y accompagnent’ des enseignants qui obeillissent à la grève déclenchée ce mercredi par le SLECG.

Pour Aboubacar Soumah, cette décision est nulle et de non effet. Et d’ailleurs, « nous allons demander son départ. C’est un ministre qui n’est pas favorable aux relations sociales. Ce sont des militants du RPG qui sont là. Quand ils sont nommés, ils viennent et ne maîtrisent pas les relations sociales. Je pense que le président doit corriger ce cas pareil. Sa décision est nulle et de nulle effet. Nous allons continuer notre grève et nous allons demander son départ » réplique  Soumah.

Poursuivant,  il ajoute, «depuis qu’il est arrivé, il est en paix. On l’a pas encore emmerdé. C’est un ministre qui n’a pas de considération pour le syndicat.
Depuis qu’il est en place, il n’a jamais accepté de nous rencontrer pour échanger. Alors que nous sommes des partenaires et non d’adversaires.. Nous sommes là pour l’aider. Sa décision n’a aucune influence sur nous» renchérit le SG du SLECG.

Le secrétaire général du SLECG reste droit dans ses bottes. La grève reste maintenue jusqu’à la satisfaction totale de leurs points de revendications a laissé entendre Soumah.

Siddy Koundara Diallo pour guineemonde.com 

Share.

Leave A Reply