Grève du climat » : Quatre millions de jeunes manifestent pour la planète

0

Des rassemblements initiés par la jeune Greta Thunberg ont eu lieu dans le monde entier, vendredi, et se poursuivront ce samedi, notamment en France

De l’Australie aux Etats-Unis, en passant par l’Europe ou l’Afrique, des foules de jeunes – plus de quatre millions au total, selon les organisateurs – ont manifesté vendredi pour la « grève du climat » initiée par la jeune Suédoise Greta Thunberg, qui a espéré que cette journée marquerait « un tournant ». La mobilisation continue ce samedi, notamment avec une manifestation prévue à Paris.

Greta Thunberg, 16 ans, qui a initié ce mouvement de grèves du vendredi à l’été 2018, en manifestant seule devant le Parlement suédois, s’est réjouie depuis New York qu’ils soient « des millions ». « J’espère que cela marquera un tournant pour la société, en montrant combien de personnes s’investissent là-dedans, combien de personnes mettent la pression sur les dirigeants, surtout avant le sommet de l’ONU sur le climat » lundi prochain, a-t-elle déclaré à l’AFP, avant de rejoindre le défilé new-yorkais qui réunissait, selon elle, plus de 250.000 personnes.

160 pays participent

Dans plus de 160 pays, selon les organisateurs, les jeunes ont boycotté les salles de classe, et sont sortis dans les rues armés de pancartes aux innombrables slogans, avec la même intention : faire pression sur leurs aînés, afin qu’ils prennent des mesures drastiques pour enrayer l’envol des températures provoqué par les activités humaines.

Après l’Asie et l’Europe est venu le tour des jeunes Américains : à New York, Boston, Chicago et jusqu’à la côte ouest, à San Francisco et Los Angeles, pour appeler les dirigeants à répondre enfin à « l’urgence climatique », alors que s’ouvre lundi le Sommet sur le climat, organisé par l’ONU à New York.
En Amérique latine, plusieurs milliers de personnes ont défilé au Brésil, dénonçant notamment le président d’extrême droite Jair Bolsonaro pour sa gestion des incendies de la forêt amazonienne, et plusieurs centaines d’autres à Bogota et à Mexico. Certains pays africains ont aussi été au rendez-vous. Le mouvement s’est propagé jusqu’en Arctique, une région qui se réchauffe deux fois plus rapidement que le reste de la planète.

Mobilisation ce samedi à Paris
Des manifestations géantes ont aussi eu lieu en Europe avec, selon les organisateurs, plus d’un million de personnes en Allemagne. A Paris, Jeannette, 12 ans, est allée manifester, comme près de 10.000 personnes : « La situation me rend triste, on est dans le caca et on fait n’importe quoi », a-t-elle lancé. 15.000 personnes étaient rassemblées à Bruxelles. Mais le gros rassemblement est prévu ce samedi après-midi.

Cette journée de mobilisation est un des points d’orgue de près de deux semaines d’actions pour le climat à New York. Il y aura ensuite samedi le premier sommet de la jeunesse sur le climat organisé par l’ONU avec, outre Greta Thunberg, 500 jeunes Sud-Américains, Européens, Asiatiques et Africains attendus. Suivra lundi un sommet de l’ONU réunissant des dirigeants du monde entier sur le climat, dont Emmanuel Macron et Angela Merkel.

Une autre journée de mobilisation est prévue le vendredi 27 septembre, pendant l’Assemblée générale de l’ONU. Greta Thunberg, qui y participera depuis Montréal, espère qu’elle sera aussi importante que celle de ce vendredi.

20 Minutes avec AFP

Share.

Leave A Reply