Guinée : l’association des huissiers menace d’aller en grève

0

Au cours d’une assemblée générale extraordinaire tenue ce lundi, l’association des huissiers a exigé la libération d’un des leurs détenu depuis quelques jours.

Durant la rencontre de ce lundi, ces exécutants des décisions de justice ont échangé sur plusieurs autres problématiques concernant l’exercice de la profession d’huissier de justice en Guinée.

Ils ont mis à cet effet plusieurs commissions qui vont faire face aux nombreux défis qui assaillent cette profession, dont le principal reste et demeure, la libération sans délai de leur collègue.

À en croire le président de la chambre nationale des huissiers de justice de Guinée, Me Sory Daouda Camara, beaucoup de démarches ont été menées, pour la libération de leur camarade détenu. Mais elles ont resté sans succès.

« Alors, au sortir de notre assemblée générale extraordinaire, il a été décidé de la mise en place d’une commission chargée de rédiger une plateforme revendicative. Dans cette plateforme, seront contenus un certain nombre de choses notamment, la libération de notre confrère, la signature du décret de notre statut qui se trouve à la présidence de la République, la protection des huissiers de justice, la facilitation de l’exécution des décisions de justice (…)», a-t-il expliqué .

Depuis jeudi dernier, Me Salifou Lansana Bangoura, huissier de justice a été arrêté. Il est toujours detenu par la Direction de la Police Judiciaire.

Selon le président de l’association de la chambre des huissiers, une grève de la profession n’est pas exclue , si aucune action allant dans le sens à satisfaire leurs revendications, n’intervenait dans les prochains jours.

Siddy Koundara Diallo pour guineemonde.com 

Share.

Leave A Reply