Guinée : l’opposition exige l’application intégrale des recommandations issues de l’audit du fichier électoral

0

L’opposition républicaine a fait le compte-rendu de la retraite de la CENI à Kindia. C’est au quartier général de l’UFDG à que s’est tenue cette rencontre.

Cette réunion a été sanctionnée par des instructions à l’endroit de la commission électorale nationale indépendante. Elle aposé pour conditions, l’application intergrale des recommandations issues de l’audit du fichier électoral.

 

Après une réunion à huis clos, c’est le président de l’UFDG, porte parole du jour qui a fait le compte-rendu des représentants de l’opposition qui ont pris part à la retraite de Kindia.

Dans son allocution, le chef de file de l’opposition guinéenne a noté que la CENI hésite d’appliquer « les pertinentes » recommandations de la mission d’audit du fichier sous pression du gouvernement.

Les experts ont audité le fichier déclare Cellou Dalein Diallo, « il ont noté qu’il portait beaucoup d’irrégularités. Plus de 3 millions d’électeurs n’ont pas été dédoublés. Plus d’un millions 500 n’ont pas d’emprunte digital. Ils ont recommandé une solution simple qu’à l’occasion de la prochaine révision que tous les électeurs se présentent pour qu’on s’assure qu’ils ne sont pas des fictifs et qu’ils ne sont pas en doublons et que ceux qui ne sont pas enregistrés correctement le fassent à l’occasion de cette révision… Mais le débat n’est pas tranché par ce que la CENI sous la pression du gouvernement et le parti présidentiel ne veut pas appliquer les recommandations des auditeurs or, les accords politiques du 12 octobre stipulent que les résultats de l’audit s’imposent à la CENI » explique déclare le chef de file de l’UFDG.

Les opposants veulent qu’il y ait une élection transparente et participative de tous les citoyens Guinéens. Pour se faire donc, ils mettent la CENI devant sa responsabilité. Car, il faut qu’elle soit en mesure « d’appliquer les recommandations des auditeurs d’autant plus que tous les partis politiques sauf le RPG qui étaient à la retraite de Kindia ont exigé que ces recommandations soient appliquées intégralement et sans aucune modification » exige l’opposition républicaine.

Par ailleurs, Cellou Dalein et ses pairs de l’opposition républicaine ont profité de l’occasion pour dénoncer la condamnation des 7 militants antis 3ème mandat à Kindia. Ils promettent d’inscrire leurs actions dans le cadre du FNDC afin d’étouffer les intentions des prometteurs d’une nouvelle constitution

Siddy Koundara Diallo pour guineemonde.com

Share.

Leave A Reply