Guinée: Un élan de solidarité et des prières pour le départ d’Alpha CONDE (opinion)

0

Les Guinéens débutent le Ramadan dans un contexte difficile lié à la crise sanitaire de la pandémie du COVID 19 mais surtout de l’absence d’un plan de riposte adéquat face à la situation économique. Il faut le dire qu’au-delà de la crise sanitaire, la famine est entrain de gagner du terrain, plus de 60% de la population vit avec moins de un dollar par jour par conséquent du jour au jour.

La majorité des Guinéens qui vivent de l’agriculture et du commerce voient leurs activités au ralentit sans aucune contrepartie, les braves populations qui produisent des légumes et des fruits pour l’acheminer vers Conakry pour des besoins vitaux, n’ont aucune source de revenu. Il est important de rappeler que ces citoyens n’ont ni épargne encore moins une assistance sociale.

L’Etat Guinéen a sorti 3000 milliards et des mesures pour enrichir des hôtels et des ONG et rien pour les enseignants encore moins pour les fonctionnaires sans parler de ces pauvres citoyens abandonnés à leurs tristes sort, les chômeurs, les grands oubliés de la république. D’ailleurs le ministre de l’enseignement pré universitaire en violation des lois gèle le salaire des enseignants grévistes.

Pourtant, il est bien possible à nos jours de baisser le carburant à 5000 GNF avec une marge supplémentaire pour l’Etat de 1500 GNF en plus de la taxe spécifique sur les produits pétroliers et la TVA sur la douane. C’est un refus catégorique et une volonté de gagner plus de recettes pour combler des déficits creusés par le coup d’Etat constitutionnel du 22 Mars.

Il n’y a rien à attendre d’un gouvernement atteint de la folie du pouvoir qui tue ces citoyens, les kidnappe et les emprisonne, ils sont prêt au prie pour garder le pouvoir pour le pouvoir, afin qu’un clan en complicité avec des multinationales s’enrichissent sur le dos des Guinéens.

En cette période très difficile, la jeunesse Citoyenne a une pensée particulière pour les femmes qui ne ménagent aucun effort pour un quotidien si difficile dans ce contexte actuel et au-delà l’ensemble des citoyens Guinéens. Nous exhortons les citoyens Guinéens à faire preuve de solidarité, c’est recommandé durant ce mois saint de faire des sacrifices et ces sacrifices désintéressés ne tomberont jamais.

Dans les prochains jours, conformément à son idéal, la jeunesse citoyenne avec ses soutiens seront aux côtés des démunis avec des denrées alimentaires et aussi des sceaux et des masques pour lutter contre le COVID 19. C’est un devoir d’exemplarité qui s’impose.

Au-delà, n’oublions pas de faire des prières pour ceux qui sont tombés pour la démocratie afin Qu’ALLAH leurs accueille au paradis. Prions surtout sa miséricorde de nous faciliter le combat pour le départ d’Alpha CONDE en 2020.

BAH Abdourahamane Bella
Président de la jeunesse citoyenne

Share.

Leave A Reply