Législatives de février 2020: des candidats menacent de porter plainte contre la CENI

0

Face aux voix qui se lèvent pour demander le report des élections prévues le 16 février 2020, des candidats de l’opposition engagés au scrutin ont menacé de porter plainte contre la Commission Électorale Nationale Indépendante si cette décision venait être prise. L’annonce a été faite ce mercredi 29 janvier au cours d’une conférence, à la maison de la presse.

Ils sont quatre formations politiques à avoir pris cette initiative. Il s’agit du parti ADC BOC, RPR, UDIR et UMP Guinée.  Selon eux, à partir du moment où le président Alpha Condé a pris un décret pour convoquer le corp électoral, il n’est plus question de revenir à cette date.

C’est en tout cas c’est qu’a dit Le président du Parti Pour Rassemblent, “nous avons fait beaucoup de dépenses pour faire les campagnes. C’est la CENI qui a fixé cette date. Elle ne peut pas nous dire que c’est intenable maintenant. Nous allons porter plainte contre la CENI si jamais elle reportait ces élections législatives pour dommages ” a-t-il menacé.

Sur l’initiative des chefs religieux demandant au président de la République de repousser les élections à une date ultérieure, ces candidats de l’opposition engagés à ce scrutin estiment que la demache est bonne mais, elle est tardivement venue.

Pour eux, c’est à la CENI de décider du report des élections en tant qu’institution indépendante et non aux leaders religieux.

Siddy Koundara Diallo pour guineemonde.com

Share.

Leave A Reply