Lettre à Monsieur le président Alpha Condé

0

 

Lettre à Monsieur le Président de la République

Professeur Elhadj ALPHA Condé

En ma qualité de Citoyen, à vous Premier magistrat de la nation et aussi Citoyen, je m’adresse avec tout le poids de ma responsabilité, pour exprimer la détresse du peuple à laquelle, je suis sûr, vous n’êtes pas insensible.

L’obligation de subir donne au citoyen le droit de savoir du pourquoi de l’irresponsabilité des politiques, le droit de savoir pourquoi les citoyens ne participent pas aux décisions qui leur sont imposées,
le droit de savoir où est passé l’argent des travailleurs,
le droit de savoir qui fait quoi,
le droit de savoir pourquoi plus il travaille moins il peut satisfaire les besoins de la famille, le logement, la nourriture, les soins médicaux, etc., en résumé pourquoi il ne peut vivre dans la dignité !
Devant les épreuves supplémentaires dégradantes pour le Peuple,
il n’est plus possible d’attendre plus longtemps la réalisation de vos promesses causes de votre élection. Les reporter pour voir, le Citoyen a déjà payé et il n’est plus question d’attendre les futures élections pour un 3 mandat pour changer.

Les difficultés vous les connaissiez, vous en avez apprécié l’importance, vous les avez rappelées durant votre campagne électorale en 2010, vous n’avait pas puis les résoudre pendant 9 ans.
En 9 ans, beaucoup de choses auraient pu être faites ; les seules retenues par le Citoyen sont celles décrétées au sujet de la crise financière et monétaire et les avantages pour les élus, pour lesquelles il est fait encore appel au Peuple, pour payer avec encore plus d’impôts et taxes réduisant les maigres moyens d’existence décents , dont la conséquence est encore plus de pauvreté.
Vous n’avez pas été élu pour cela, vos prédécesseurs l’ont très bien fait de conte a Dadis.

Une République pour les riches, Un gouvernement pour les riches, Une gestion pour les riches !
Et la misère pour le peuple !
61 ans de mal logés, 61 ans de chômage,61 ans de restos du coeur, toujours plus de famille en détresses,……. la spoliation totale du peuple est l’objectif. C’est une honte pour notre pays !

Le Citoyen attend de vous les solutions concrètes ; celles qui concernent le Citoyen dans sa vie de tous les jours au rythme de la galère du temps dans laquelle il se trouve, pas celles accentuées par la crise artificielle favorisant les spéculateurs et les réseaux d’influence, les banquiers et les multinationales etc.
ceux qui cassent l’économie après avoir perçu les avantages payés par le travail du Peuple et qui connaissent les paradis fiscaux tant décriés par vous.

Vous pourrez donner tout l’or du monde aux entreprises, si le Citoyen n’a pas les moyens d’une existence digne, les entreprises fermeront à plus ou moins brève échéance. Seule la misère progressera. C’est précisément ce qui a été fait durant 09 ans, pour un résultat aussi catastrophique.

Depuis le temps, les effets du chômage et de la précarité ont fini par devenir pauvreté et avec elle la destruction de la cohésion familiale puis l ethnocentrisme . Il faut faire attention à ce défaut de cohésion qui risque aussi d’atteindre en profondeur la société que vous représentez et que vous contraignez davantage.

Le Citoyen attendait de vous les actes concrets pour les besoins vitaux à minimum garanti pour tous les Citoyens, pour que les adultes aient de quoi subvenir aux besoins de la famille, se rendre utiles en participant activement à la vie de la société, pour l’amélioration des acquis sociaux comme auteur du développement, non pour leur réduction ou la disparition, pour l’avenir de leurs enfants et éradiquer le chômage et l’oisiveté causes de toutes les dégradations. Ce n’est pas de l’assistanat mais un juste retour des prélèvements réclamés abusivement et payés par le Peuple pour un endettement dont il n’est pas responsable.

Si la justice est la même pour tous, alors, le droit de vivre dignement doit l’être également ; le contraire serait la preuve d’une justice au profit d’une minorité, sur des bases non démocratiques telles que le non respect de la séparation des pouvoirs ni de la garantie des Droits de l’homme et du Citoyen dans la Déclaration du même nom, bafouée depuis plus 60 ans à ce jour, texte pourtant considéré fondamental dans notre pays dit de droit.

Ne pas agir contre les spéculateurs et les banquiers qui pratiquent la fausse monnaie et la fausse économie, le vol de la valeur du travail du citoyen est une preuve de votre complicité encourageant la privation de la dignité et de la prospérité du citoyen au profit des banques et autres semblables cupides malfaiteurs de votre choix.

Depuis votre élection à ce jour, vous avez suivi la tradition des députés qui ont pour habitude de promettre monts et merveilles et lorsqu’ils sont élus n’appliquent aucune des dispositions annoncées et pire encore, ils votent tous les efforts pour le Citoyens et tous les privilèges pour eux.

LA MORALITE EXIGE QUE LES PROMESSES SOIENT TENUES.

Il faut savoir :

– Pourquoi 15 millions d’habitants ne peuvent pas sortir 114 faux représentants du peuple élus illégalement grâce à des lois faites par eux, pour eux et non pour le peuple.

– Pourquoi aussi l’envie d’en finir avec ce système corrompu à tous les niveaux de l’Etat doit obligatoirement passer par les représentants du peuple qui gouvernent depuis plus de quarante années avec des fausses promesses jamais sanctionnées. Est-ce normal !

– Pourquoi les employés du peuple doivent-ils accorder des droits au peuple qui les paye et non l’inverse ?
Il est normal de demander à tout représentant du peuple :
. de respecter le peuple qui les paye, d’être responsable de ses actes, de faire valoir son travail au moins une fois par an
. de ne pas faire de combinaisons politiques en faveur des partis contre le peuple, ne pas faire de fausse promesse
de faire des lois pour le progrès social non pour la restriction. de ne pas se voter lui-même sa rémunération et indemnités
. de permettre le référendum populaire, de ne pas faire intervenir la force publique contre le peuple
. de respecter la démocratie, la liberté et la dignité de l’homme avec humanité.
. le respect de la Déclaration des Droits de l’homme et du Citoyen bafouée tous les jours, etc.
Comme garant des institutions au bénéfice de ceux qui les commandent mais au détriment de la dignité de vos concitoyens, Vous êtes le premier responsable de la situation actuelle. Vous continuez à duper le Peuple comme vos prédécesseurs et alors, à sa manière, le Citoyen se rappelle à vous !

Le Citoyen en a assez d’être électeur seulement.
Dans votre serment à la République et à la Constitution et de ceux qui sont plus égaux que d’autres, vous avez juré de loyalement remplir les fonctions avec dignité, simplicité, exactitude et fidélité aux valeurs fondamentales de notre République ; respectueux de la Constitution dont vous êtes le gardien, vous resterez toujours dans le rôle qu’elle vous assigne et vous l’ avez promis librement, solennellement et sur votre honneur.
Il reste à connaître où est votre dignité sachant que le Peuple n’accepte pas l’austérité que vous lui imposez après vos mensonges électoraux pour un 3 mandat. Il reste aussi à connaître de la fidélité aux valeurs de la République sachant que le Peuple paye les déficits que vous créez sans contrôle du citoyen, privatisez les bénéfices et créez des privilèges pour vous et vos serviteurs.

Il est inutile jurer obéissance à un régime politique dit républicain s’il n’est pas en mesure de garantir le bien-être de tous les citoyens avant ceux du gouvernement, de la politique et de l’Etat, si elle crée les plus grandes récompenses pour les politiciens et apparentés, les organismes intermédiaires de l’Etat et d’autres, s’il couvre la décadence des représentants du peuple avec leurs principes corrompus, s’accordant eux-mêmes privilèges sur privilèges immérités obtenus par l’abus de confiance au point d’oublier qu’il en est l’employé et non le patron du Peuple !

Il reste encore à connaître votre respect de la Constitution qui comprend en son préambule la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, car depuis plus de deux siècles à ce jour, ledit préambule n’est pas respecté et de ce fait vous êtes le gardien d’une Constitution qui n’existe pas et qui de plus vous déclare irresponsable de vos actes. Comment peut-on mettre en vos mains la plus haute fonction de l’Etat, une bonne gestion de « père de famille », l’arme atomique et autres entre les mains d’une personne déclarée irresponsable ?

La Paix, la Liberté et la Dignité avec humanité, n’ont pas besoin d’institution ni de Constitution ; seulement les interdictions de la faim et du froid doivent être permises !

C’est avec le SERMENT DE CITOYEN DEMOCRATE LIBRE ET DIGNE, sans angélisme béat ni naïveté ni extravagance, mais avec ses considérations, volontés et l’esprit de participer aux actions pour le bonheur du Peuple, que j’attire votre attention, pour votre honneur et celui de votre fonction mais aussi pour les valeurs humaines que chaque Citoyen a naturellement en lui afin de les mettre au service de la société.

Vous n’avez pas respecté vos promesses, vous avez berné le peuple et le citoyen est toujours de plus en plus imposé et mal traité, vos propositions concrètes en faveur des citoyens inexistantes, des lois liberticides, la corruption permanente, etc. font que le citoyen demande votre départ des fonctions usurpées et s’il venait de votre initiative par votre démission, vous permettriez au peuple de prendre son destin en mains sans tarder car la situation catastrophique l’a rendue urgente.

L’Union du Citoyen sera la force du Peuple !
la volontés du Peuple par le Peuple et pour le Peuple, le changement c’est maintenant !

La Démocratie, la Liberté et la Dignité, personne ne doit les voler au Citoyen.

L’union des Citoyens sera la force de tout le peuple.

Share.

Leave A Reply