Politique: Le MoDeL fête sa première année d’existence

0

Lancé le 23 août 2018, l’organe provisoire du Mouvement Démocratique Libéral a célébré sa première année d’existence sur l’échiquier politique guinéen ce samedi 24 août 2019 à son siège sis à Cobaya. L’événement a connu une importante mobilisation des militants et sympathisants.

Lors de cette cérémonie, des responsables du MoDeL ont présenté les différents acquis que le parti a réussi à faire durant ces premiers 365 jours.

Parlant des acquis, le responsable en charge de l’implantation et aux adhésions Aliou Dalein Diallo déclare que le MoDeL est aujourd’hui implanté dans 22 circonscriptions nationales et totalise 8 fédérations internationales à travers le monde. C’est d’ailleurs la première formation politique guinéenne à voir un fédéral au Japon, précise t-il.

En plus, le mouvement totalise 1932 d’adhésions formelles dont 321 femmes et compte plus de 20 000  abandonnés sur sa page facebook et possèdent plusieurs autres plateformes de communication.

En outre, ajoute t-il, le MoDeL a procédé à la formation des jeunes et l’encadrement de 23 candidats au Baccalauréat unique 2019 dont 21 parmi ceux-ci ont eu la moyenne pour accéder à l’Université.

Des acquis que le président du MoDeL Aliou Bah, s’en est félicité dans son discours. « Je tiens à remercier tous les responsables de ce parti à tous les niveau. Vous devez être fiers de vous vu ce que vous avez réalisé en un an. Aliou Bah vous l’avez choisi pour conduire la direction provisoire du parti, mais il est important de noter que ce parti ne peut pas se résumer à Aliou Bah.» explique le premier responsable de MoDeL.

«On a eu à présenter ce qu’on a pu faire en un an, c’est vraiment salutaire. Beaucoup de personnes étaient pessimistes dans un pays où la politique n’a produit que des malheurs, la désillusion, la désolation, le désespoir, la douleur, la division de tel sorte que nos compatriotes n’ont plus confiance aux politiques de leur vécu.» se rappelle Aliou Bah

Et d’enchainer, « toutes les familles de Guinée, d’une façon ou d’une autre, ont été victimes de la politique. Mais nous nous avons voulu, sans prétention aucune incarner ceux qui vont réhabiliter la politique. Montrer que si la politique est définie comme l’art de mentir, c’est par qu’elle est pratiquée par des menteurs.

Nous voulons la redéfinir pour que les guinéens comprennent que la politique porte des vertues, mais ça ne peut-être qu’un métier ou le moyen par lequel on gagne son pain.» Déclare Aliou Bah.

Pour Aliou Bah, le malheur de la Guinée est dû au fait que ceux qui ont des vertus se sont éloignés de la politique.Finalement le pays s’est retrouvé dans les mains de ceux qui n’en ont pas ces valeurs, voilà pourquoi les guinéens vivent toujours ces malheurs.

Le MoDeL n’a pas encore son agrément mais son président rassure que lui et son équipe vont se battre pour l’obtenir afin d’aller à la conquête et la gestion du pouvoir. Le président Aliou bah se penche déjà aux futures élections législatives dont sa formation se prépare à prendre part en fin 2019.

Ci-dessous l’intégralité du discours du président de L’organe provisoire du MoDeL

Siddy Koundara Diallo pour guineemonde.com

Share.

Leave A Reply