Recensement des enseignants: ces précisions importantes du Dr Bano Barry

0

Alors que le SLEC menace de déclencher une grève pour le non respect du protocole, le conseiller spécial du président sur l’éducation, Dr Alpha Amadou Bano Barry a apporté des précisions importantes sur l’application de certains points de ce protocole.

Invité chez nos confrères de la radio espace ce mardi, Dr Bano a révélé que la mise en place du comité chargé de faire le recensement des enseignants de la fonction publique évolue très bien et que l’opération va bientôt démarrer.

D’après ses explications, une équipe de trente personnes a été recrutée pour le travail du recensement. Le questionnaire à soumettre aux enseignants concernés a été établi. «Aujourd’hui, tout le dispositif est prêt » rassure le président du comité du recensement des enseignants.

Ainsi, précise Dr Barry, le budget a été validé par le premier ministre. «Hier, le document permettant de libérer l’argent a été signé par le ministre du budget et le directeur national de son département. Et il sera prépositionné dans les 72 heures. D’ici la semaine prochaine, nous avons déterminé l’équipe qui va faire ce travail, nous allons les sélectionner

À partir du mercredi prochain, peut-être à l’Université de Sonfonia il y aura une formation de trois jours pour les agents recenseurs. À partir de lundi prochain, l’opération du recensement va débuter à Conakry pendant sept jours. Une période d’essais sur l’efficacité du matériel de travail précise t-il.

Interrogé sur la même radio par rapport à ces explications du Bano Barry, le secrétaire général du SLECG, Aboubacar Soumah a estimé que si ces déclarations arrivaient à être concrétisées au cours de la semaine, il (SLECG) pourrait changer de langage, notamment à propos de la grève.

Cependant, il déclare ne pas être en mesure d’annoncer de façon immédiate que leur menace d’aller en grève est suspendue. Le dernier mot revient à la base explique Aboubacar Soumah.

Il faut préciser que le recensement de tous les  enseignants de la fonction publique fait partie des douze points du protocole d’accord signé entre le gouvernement et le syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée, le 10 janvier 2019 au palais du peuple.

Siddy Koundara Diallo pour guineemonde.com

Share.

Leave A Reply