Saréboïdo: l’appel à la résistance vire à l’affrontement

0

Plusieurs blessés et des cases brûlées, c’est le triste bilan des affrontements survenus ce samedi, 21 mars dans la sous-préfecture de Saréboïdo, située à 25 Km de Koundara.

Ces affrontements ont éclaté entre partisans du FNDC et autres citoyens de la sous-préfecture suite à l’appel à la résistance active et citoyenne du front national pour la défense de la Constitution.

Selon un citoyen joint par guineemonde, ces affrontements ont été provoqués suite à la volonté des militants du FNDC d’empêcher la tenu du marché hebdomadaire de ce samedi dans la sous-préfecture.

Les militants du camp adverse se sont opposés à cette décision. D’où sont partis les affrontements. Ces violences ont entrainé des blessés et deux cases brûlés nous a confirmé notre source.

Le préfet de Koundara M. Bope Camara que nous avons contacté a annoncé le déploiement des forces de sécurité pour le maintien d’ordre dans cette localité.

Selon notre informateur, ces affrontements de ce samedi ne sont que l’expression d’une crise qui existe à l’interne entre les militants de l’opposition et ceux du pouvoir. Des violences interviennent souvent à l’approche des échéances électorales nous a-t-il expliqué.

Il faut rappeler qu’à Saréboïdo tout comme dans toutes les autres Sous préfectures, le FNDC a appelé ces militants à empêcher la ténue des élections législatives et du référendum prévues dimanche 22 mars.

Siddy Koundara Diallo pour guineemonde.com

Share.

Leave A Reply