Sékou Koundouno et Ibrahima Diallo en prison: voici les faits qui leur sont inculpés

0

Arrêtés le vendredi soir après un point de presse, Sékou Koundouno et Ibrahima Diallo tous responsables du front national pour la défense de la Constitution ont été déférés ce lundi au tribunal de première instance de Mafanco.

Après avoir été entendus par le juge d’instruction lundi 9 mars, ils ont été déférés à la prison civile de Conakry en attendant l’ouverture de leur procès.

Selon nos confrères de Guineematin, ces deux activistes de la société civile, opposés à un éventuel troisième mandat pour le président Alpha Condé, sont inculpés pour «outrage à agent, violences et voie de fait, production, diffusion et mise à disposition d’autrui de données de nature à troubler l’ordre public ou à porter atteinte à la dignité humaine».

Des faits qu’ils auraient commis lors de leur dernier point de presse tenue vendredi 7 mars 2020.

Oumar Tounkara pour guineemonde.com

Share.

Leave A Reply