Sit-in à Kaloum: voici la déclaration du collectif pour le soutien à Mamoudou Barry

0

Le sit-in devant l’ambassade de la France en Guinée, suite à l’assassinat de Mamadou Barry à Rouen (France), a été sanctionné par une déclaration, lue par Gabriel Haba, activiste de la societe civile.

Cidessous guineemonde vous propose la déclaration du collectif pour le soutien à Mamoudou Barry

« En marge du phénomène des migrants vers l’Occident, les crimes raciales continuent à éclabousser nos compatriotes »

Froidement tué par un franco turc pour des raisons racistes, Bolaro est parti à la fleur de l’âge.

C’est avec un sentiment de choc, de tristesse et de colère que nous avions appris ”l’assassinat” de notre compatriote Mamoudou Barry, enseignant chercheur à l’Université de Rouen, assassiné dans la même ville normande le 20 juillet 2019.

Nous condamnons avec fermeté cette barbarie, qui en plus de son caractère extrêmement ignoble, viole les textes internationaux en matière des droits de l’Homme.

Ce pendant, nous saluons le soutien indéfectible de nos frères et amis Africains ainsi que les institutions ou personnes physiques d’ailleurs, qui nous accompagnent dans ce combat en faveur de rétablissement de l’équation « sang noir=sang blanc ».

Nous prenons acte des efforts de la justice française pour mettre hors d’état de nuire ce criminel racial et leur exhortons d’aller jusqu’au bout de la procédure judiciaire déjà engagée, si non, l’auteur de ce crime racial symboliserait pour tous les citoyens noirs vivant à l’occident , une menace de liberté d’opinion et une atteinte à la dignité africaine.

Ne permettrons à aucun criminel de nous mettre en mal ou de salir l’image de cette Nation, la France dont le symbole est la liberté, l’égalité et la Fraternité.

Face à cette situation, nous rappelons,aux autorités françaises leur devoir, au regard des textes internationaux qui est d’assurer la protection de tous les citoyens ressortissants étrangers vivants sur leur territoire.

En conséquence, nous, citoyens, Organisations de la société civile, amis, frères et soeurs de Mamoudou Barry, lançons un appel pressent:
-Au Conseil de sécurité des nations unies, de veuillez au respect des dispositions de la déclaration universelle des droits de l’Homme, dont à son article premier dispose que: « Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité. »
– Aux organisations de défense des droits de l’Homme de prendre toutes les dispositions pour suivre de prêt la procédure relative à l’assassinat de Mamoudou Barry;
-Aux migrants établis dans les différents pays occidentaux, d’observer et respecter les lois, règlements et normes culturelles et sociales des pays d’accueil pour faciliter leur intégration totale;

Par ailleurs nous félicitons nos confrères de la France pour dénoncer ce crime racial.
En fin, nous remercions le conseil national des organisations de la société civile (CNOSCG) qui a été un appui capital pour la réussite de cet événement, ainsi qu’aux autorités communales de Kaloum pour rendu facile l’organisation de ce sit-in.

Ensemble faisons un effort pour éradiquer le racisme.
Je suis Mamadou Barry!
Je suis pour Mamoudou Barry !
À bas le racisme”

Siddy Koundara Diallo pour guineemonde.com

 

 

Share.

Leave A Reply