Tribune: Alternance en Guinée, lettre ouverte à la société civile

0

Dans le cadre de la lutte pour une alternance démocratique en 2020 et contre toute velléité de confiscation du pouvoir par le régime Condé, il est important et impératif que tous les guinéens et amis de la Guinée s’investissent et apportent chacun sa contribution.
C’est dans cette logique que je m’adresse à vous à travers cette note.

Je vous invite à ouvrir un registre national des « ennemis de la démocratie guinéenne » qui comportera les noms de tous les cadres et leaders qui s’investiront dans la promotion d’un tripatouillage de la constitution ou dans toute action visant à maintenir Alpha Condé au pouvoir au delà de ses deux (2) mandats constitutionnels.

Ce registre permettra à nos enfants et petits enfants de savoir exactement qui a joué quel rôle sur le chemin de la démocratisation de notre cher pays;
qui a choisi un homme au détriment du pays;
qui a choisi son intérêt personnel au détriment de celui de la Nation, car la vie étant éphémère, le plus important pour un être humain normal est ce que l’histoire retient de lui. Faisons donc en sorte que les actions de chacun à l’occasion de ce tournant décisif de notre démocratie soient gravées à jamais dans l’histoire.

À la société civile Guinéenne, je vous félicite pour la dynamique engagée et vous encourage à redoubler d’efforts pour barrer la route à ces individus de mauvaise foi qui sont prêts à sacrifier nos acquis démocratiques obtenus au prix du sang de nos compatriotes.

Ce combat est le nôtre. Il est celui du peuple de Guinée contre les ennemis de la République. Celui du bien contre le mal.

Cordialement

Cheick Alioune, Secrétaire National de la NGC en Charge des Relations avec les Organisations de la Société Civile. Porte-parole

Share.

Leave A Reply