Tribune sur Dr Faya: La victime en prison, le coupable enchanté !!! (Thierno Boubacar Baldé Président du CNJ du Bloc Libéral)

0

L’attaque rebelle des années 2000 est l’un des événements les plus douloureux de l’histoire récente de notre pays. 

Cette agression violente qui s’est produite à partir de nos frontières avec la Sierra Leone et le Liberia a causé d’énormes pertes à notre nation : des milliers de compatriotes y ont perdu la vie, des handicapés physiques à vie, des destructions des biens matériels qui ont portés un grand coup à l’économie de notre pays.

Ceux parmi nous qui connaissent l’histoire,  savent que la préfecture de Guéckedou était à l’époque un centre d’affaires par excellence où se donnaient rendez-vous tous les opérateurs économiques de la sous-région.
L’attaque rebelle a mis à sac cette ville dont jusqu’à présent, les stigmates sont visibles. Depuis plus de 18 ans et quelques mois, cette ville peine à retrouver l’image qu’elle avait car l’Etat a complètement ignoré cette localité dont les populations souffrent les martyres.

Depuis, des nombreuses voix se sont fait entendre pour parler de cette situation.
D’un côté les victimes qui ont tout perdu (parents, biens matériels…) et qui ne cessent de réclamer justice.
C’est dans ce cadre que le président du Bloc Libéral docteur Faya Millimouno qui est aussi l’une des victimes de cette barbarie, a pris la parole dans l’optique de réclamer justice.

Lors de cette agression, le citoyen Faya Millimouno a lui-même perdu des amis, des parents mais aussi sa première réalisation dans notre pays qui est le fruit de son effort : sa maison fut totalement détruite.
L’être humain n’étant pas parfait, une erreur s’est glissée dans son allocution et dès qu’il s’en est rendu compte, il l’a réparé en utilisant le même canal.

De l’autre côté, certains guinéens affirment haut et fort qu’ils ont été de ceux qui ont agressé notre pays. D’ailleurs certains d’entre eux l’ont affirmé à l’occasion des assemblées générales du RPG arc-en-ciel, parti au pouvoir.

Certains médias ont même interviewé ces responsables du parti au pouvoir notamment les Sekou Souapé, Aboubacar Sidiki Djaby entre autres, tous hauts commis de l’Etat et proches du président de la république qui est lui-même accusé à tort ou à raison d’être l’instigateur de cette attaque.
Et comme par hasard ces présumés coupables n’ont jamais été inquiété et aucune procédure judiciaire n’a été ouverte contre eux pour vérifier ces soupçons malgré les témoignages de certains anciens responsables du RPG dont Moussa 3 Camara qui semble être bien informé de cette agression.

Le prisonnier politique du régime d’Alpha Condé est lui incarcéré en violation de toute la procédure qui encadre cette affaire.

Le peuple de Guinée avait l’espoir qu’avec l’avènement au pouvoir d’Alpha Condé qui a nié toute implication dans cette affaire, la lumière serait faite pour permettre aux victimes et parents des victimes d’obtenir réparation.
Mais hélas, cet autre espoir s’est vite transformé en désillusion comme tous les autres d’ailleurs.
En tant que ministre de la justice, Mohamed ou Mamadou Lamine Fofana devrait faire en sorte que ces présumés responsables de cette attaque soient devant les juridictions pour prouver leur innocence. Mais nous le comprenons, la justice guinéenne sous la gouvernance d’Alpha Condé ne se bouge que quand il s’agit de mettre un opposant en prison.

Faya Millimouno reste inébranlable et très serein. Comme il l’a toujours dit, la prison est le second domicile d’un homme de conviction face à une dictature.
L’intimidation ne marchera pas au Bloc Libéral !!!

Amoulanfé!!!

 

Thierno Boubacar Baldé
Président du CNJ du Bloc Libéral.

Share.

Leave A Reply