Un an du gouvernement Kassory Fofana : Que faut il retenir de ses 12 mois de gestion?

0

Ce 29 mai 2019, fait Un an et une semaine depuis que Ibrahima Kassory Fofana a été nommé premier ministre et Chef du gouvernement. Ce mercredi, en compagnie de certains membres de son gouvernement, il a préstenté devant la presse, le bilan de sa gouvernance à l’hôtel Kaloum.

Douze mois à la tête de la primature, le premier a choisi quatre thèmes principaux lors de cette conférence pour expliquer sa gestion. C’est entre autres, la bonne gouvernanc, les infrastructures,l’économie et enfin la société.
Dans son discours, le premier ministre, Kassory Fofana a rappelé que depuis qu’il est arrivé son engagement a été celui de travailler sur des préoccupations essentielles des populations, dans le souci de contribuer à l’amélioration de la gouvernance citoyenne.

Ainsi donc, en ce qui concerne les acquis, il souligne qu’il y a : l’instauration du dialogue politique et sociale, l’amélioration de la gouvernance avec un accent particulier mis sur la lutte contre la corruption et l’impunité, de la sécurité, la paix et la quiétude sociale, de la croissance et la stabilité politique, de la répartition inclusive des richesses du pays, de l’emploi des jeunes et de l’autonomisation des femmes, de l’assainissement et de la salubrité, s’est réjoui Kassory Fofana..

Parlant de la politique de promotion du contenu local, qui d’après lui, permettra aux guinéens de profiter pleinement des retombées de la croissance économique, il annonce: de la mise en place de cette initiative.
Et très prochainement ajoute t-il, un Observatoire National du Contenu Local dont le financement est en cours de négociation ces jours, ceci dans le cadre de la coopération bilatérale avec les Emirats Arabes Unis, sera mise en place.

Par ailleurs, le premier ministre a abordé la question concernant l’emploi et l’entrepreneuriat des jeunes guinéens. Ce volet fait partie l’une de ses priorités a t-il rappelé.

À ce niveau, Kassory a souligné que 200 milles jeunes et femmes à travers tout le pays seront bientôtbénéficiaires. Ce, grâce à un partenariat franc et sincère.« À cet égard, environ 300 millions de dollars des États-Unis d’Afrique sont déjà négociés et conclus avec différents bailleurs de fonds dont entre autres, l’Union européenne, la Banque mondial et la Société Financière Internationale, les agences spécialisées du système des nations unies, la BID, l’AFD et BAD», a-t-il fait savoir.

Les défis restent encore nombreux reconnait il, « pour répondre aux attentes légitimes des nos populations, et espérer résolument donner la Guinée, dans un developpement économique et durable, devant la dimensité de ces défis et les attentes des populations, il y a un choix devant lequel je n’hésiterai jamais, celui de se complaire dans le confort de l’inaction ou de courir le risque de sexposer aux petites et nombreuse hostilités.Comme George Fompilou, je préfère l’impopularité à l’irresponsabilité.» A declaré le premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana.

Siddy Koundara Diallo pour guineemonde.com

 

Share.

Leave A Reply