Université de Labé: Amadou Boukariou a succombé d’une mort violente d’après le rapport de l’autopsie

0

La famille de l’étudiant tué à Labé, le 31 mai 2019 a publié ce vendredi, le rapport d’autopsie médico-légal du jeune Amadou Boukariou Baldé.

Dans ce rapport réalisé par Pr Hassan Bah, medecin légiste, suite à la demande du Ministre de l’enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique, il se révèle que l’étudiant a été victime de:

Coups violents et répétés ayant entraîné sa mort;
De Non assistance à personne en danger et de Comportement mercantiliste et inhumain de l’hôpital régional de Labé a expliqué l’oncle de la victime, Abdourhamane Baldé.

En conclusion, les causes du Décès sont dû au traumatisme cranio encéphalique avec engament bulbaire et arrêt respiratoire.
Et c’est compatible avec une mort violente par objets contondants peut on lire sur le rapport, réalisé par le Pr Hassan Bah.

Le papa de la victime après avoir raconté l’historique a conduit à la mort de son fils, a formulé des prières à l’endroit de tout le monde. «Je prie Dieu qu’il épargne toutes nos familles d’une telle mésaventure. La mort se trouve partout où l’âme existe, ça c’est indéniable. On ne bénira pas pour que la mort ne nous arrive plus, c’est de l’utopie. Mais je prie Dieu pour qu’une telle mort n’arrive à personne.».

Selon les explications d’un proche du defunt les déclarations faites par les autorités administratives de Labé par rapport aux circonstances de la mort de l’étudiant sont non fondées. C’est des contre vérités affirme t-il, d’un ton assez remonté.

Certes résignée, mais la famille entend poursuivre le dossier jusqu’à ce que justice soit rendue dans cette affaire.

Siddy Koundara Diallo pour guineemonde.com

Share.

Leave A Reply