USTG: Le Camp d’Abdoulaye Camara réplique aux attaques de Aboubacar Soumah

0

L’Union Syndicale des Travailleurs de Guinée dirigée par le camp d’Abdoulaye Camara a animé un point de presse ce jeudi, à son siège à Kaloum pour apporter des démentis à la récente sortie médiatique de Aboubacar Soumah.

Le vendredi dernier, Aboubacar Soumah secrétaire général de l’USTG d’Abdoulaye Sow a déclaré que des membres de l’autre faction de l’USTG ont effectué leu voyage à Genève lors de la conférence internationale des travailleurs gràce à la CNTG centrale à la quelle ils sont est affiliés. Et qu’ils n’ont pas été labàs sous la bannière de l’USTG.

C’est pour expliquer les détails liés à leur processus de voyage à Genève ainsi que les différentes crises qui ont sécouillé cette organisation syndicale que le secrétaire général adjoint de la faction de l’USTG d’abdoulaye Camara a fait ce point de presse.

Le numéro 2 de l’USTG a d’abord rappelé les conditions dans lesquelles l’autre camp a tenu son congès au Palais du peuple. M.Mohamed Lamine Camara a ainsi revelé que c’est pour une question de détournement de fonds que le sécrétaire général sortant, Louis Mbemba Soumah a demandé le report du congrès tenu à Mamou raison pour laquelle ils ont maintenu son organisation.

Revenant sur les violents acrrochages survenus au palais du peuple, à l’occasion de la journée internationale des travailleurs, le syndicaliste laisse entendre que le camp d’Abdoulaye Sow et Aboubacar Soumah s’est invité à la cermonie dont il n’a pas été invité et ni organisé. C’est ce qui a amené leur expulsion des lieux le 1er mai.

Ces violences ont amené le premier ministre Kassory Fofana a bolqué la subvention des organisations syndicales. Chose qu’il n’a pas apprécié.

Selon lui, à la veille de leur départ pour Genève à la conférence internationale des Travailleurs, le premier Ministre Kassory Fofana a fait un écrit et l’a adréssé aux organisateurs pour leur dire que la Guinée n’enverra pas une représentation syndicale cette année suite aux accrochages survenus le 1er mai lors de la fête des travailleurs.

«C’est ainsi que nous nous sommes dit que nous on va aller par ce qu’on a des relations à l’international. La secrétaire générale Kadiatou Bah qui est affiliée à l’IE a bénéficié d’une invitation grâce à celle-ci. Et moi c’est grâce à Amadou Diallo de la CNTG qui est d’ailleurs premier vice secrétaire général de l’OUSA, qui nous a permis d’avoir une accréditation, voilà comment nous avons participé » explique le syndicaliste.

Il ajoute d’ailleurs qu’eux se sont rendus à Genève pour travailler par ce qu’ils ont tous évolué dans des commissions.

Siddy Koundara Diallo pour guineemonde.com

Share.

Leave A Reply