AFFAIRE BOLLORE: Des membres du gouvernement volent au secours du président Alpha condé

0

Après la mise en garde à vue du patron de bolloré pour des soupçons de corruption dans l’acquisition des ports de Conakry en Guinée et de Lomé au Togo, des proches du président Alpha Condé sont sortis de leur silence ce jeudi 26 avril 2018 pour tenter de prouver l’innocence du président guinéen dans cette affaire.

Ministre conseiller à la présidence, Alpha Ibrahima Keira et certains membres du gouvernement ont animé une conférence de presse sur cette affaire qui fait la Une de l’actualité française et guinéenne. Dans ses explications, M. Keira déclare, »Alpha Condé a pris le train en marche. Cette affaire date de 2008 au temps de feu général Lansana Conté. C’est le conseil d’administration du port autonome de Conakry qui a soumis un projet de décret au président de la République qui, conformément à ses pouvoirs constitutionnels a été amené a pourvoir à ce lui qu’il appartenait normalement.

Donc poursuit il,  » En aucun moment de la négociation ou du processus de marchandage il a été mêlé ni de près, ni de loin dans le processus. Le fait que bolloré ait été contacté pour atteindre notre objectif au PAC n’est qu’une heureuse coïncidence. Maintenant si aujourd’hui il ya un problème entre français qui, dans leurs investigations parlent malheureusement du port autonome de Conakry, nous leur dirons que Bolloré n’a,en aucun moment une concession au PAC. Ce monsieur n’a qu’ une partie du port autonome de Conakry » a t-il précisé.

À en croire le ministre Keira, le gouvernement guinéen n’a rien à se reprocher dans cette affaire.

Oury Saran Baldé

Share.

Leave A Reply