Arrestation de Robert KALIVOGUI: Des ONGs de défense des Droits de l’homme exigent sa libération

0

Au cours d’un point de presse animé ce lundi 17 février, à la maison de la presse, le Comité de Prévention et de Rglement des crises en Guinée Forestière en collaboration avec Les ONGs Mêmes Droits Pour Tous (MDP) et Avocats sans Frontières Guinée (ASVF) a dénoncé l’arrestation Robert KALIVOGUI alias Kpapkataki.

Ce jeune membre de l’antenne locale du FNDC à Macenta a été arrêté le samedi 15 février 2020 par un pick-up de (6) gendarmes qui était parti le chercher à son domicile d’après Me Antoine Pépé Lamah, avocat et membre de ce comité.

Selon lui, Robert Kalivogui a été conduit devant le préfet de Macenta Mohamed Cheick DIALLO, «seance tenante, il a aussitôt ordonné son arrestation et sa déportation vers Faranah» explique l’avocat.

Pour eux, le seul crime de cet activiste c’est d’être membre du Front National pour la Défense de la Constitution.

«Le seul crime de Robert Kaliva GUILAVOGUI se résume à son appartenance active au FNDC et à son militantisme contre l’adoption d’une nouvelle constitution permettant à Monsieur Alpha CONDE de se garantir un pouvoir à vie en violation des lois de la République.» ajoute Me Lamah.

C’est pourquoi, «nous condamnons les arrestations et toutes les formes d’intimidation orchestrées par le gouvernement et ses hommes de main contre des paisibles citoyens à cause de leur opinion» poursuit-il.

Le comité exige par ailleurs la libertation sans condition de détenu. «Nous exigeons à présent la libération immédiate et sans condition de Robert Kaliva GUILAVOGUI alias Junior Pkapkataki.» a déclaré l’avocat.

Il faut rappeler également de l’arrestation à Nzérékoré, le 31 Janvier 2020, suivie de sa déportation à Conakry de Fassou GOUMOU du MORUDEG, suite à la découverte d’un cas de suicide à son domicile.

Siddy Koundara Diallo pour guineemonde.com

Share.

Leave A Reply