Célébration du 28 septembre: le PDG RDA tacle le ministère des affaires étrangères

0

Le secrétaire général par intérim du PDG RDA (parti démocratique guinéen et rassemblement démocratique africain) n’a pas apprécié l’attitude des autres guinéennes suite à l’inculpation de Mohamed Touré, fils du feu président Ahmad Sékou Touré par la justice américain.

Ce vendredi 28 septembre, à l’occasion de la cérémonie commémorative de l’an 60 du référendum qui a conduit à l’indépendance de la Guinée, la deuxième personnalité de ce parti, Oyé Beavogui a qualifié de négligente et d’hypocrisie l’attitude des autorités guinéennes suite à l’inculpation du fils de Sekou Touré et de son épouse par la justice américaine.

« Nous devons déplorer aujourd’hui le fait que les valeurs et attitudes du couple Touré aient été négativement et publiquement jugées par des personnes pleines de malveillance, de haine ou de visées politiques occultes, avant même la détermination d’une quelconque décision de la justice américaine » a t-il dit dans son discours.

Par ailleurs, M. Beavogui déplore du fait que l’Etat guinéen à travers son ministère des affaires n’ait pas agi sur ce dossier.  » Nous dénonçons la négligence coupable de l’Etat guinéen à la limite s’il faut le dire son hypocrisie à travers son ministère des affaires étrangères qui, par nature, se devait se plier à cette obligation patriotique d’agir en faveur des compatriotes vivant à l’étranger à n’importe qu’elle situation« .

Partant de tous ces manquements grave, le parti décide de lancer un « collectif libérez le couple Touré » dans le but d’agir en Guinée et ailleurs jusqu’à la libération du couple.

Pour rappel, Mohamed Touré et son épouse Dénise Cros-Touré sont inculpés depuis le mois d’avril 2018, par la justice américaine dans l’Etat du Texas à Dallas. Il est reproché au couple Touré d’avoir soumis l’une de leur employée à l’esclavage et d’avoir gardé un citoyen sans papier sur le territoire américain.

 

Siddy Koundara Diallo pour guineemonde.com

Share.

Leave A Reply