Covid-19: la fédération des gestionnaires des déchets en colère contre le gouvernement

0

Dans le plan économique de riposte économique présenté par le premier ministre, Chef de gouvernement, le secteur de l’assainissement n’a pas été pris en compte. Un oubli que les responsables de ce secteur ont fustigé ce dimanche 12 avril, lors d’une conférence de presse tenue au siège du conseil national et régional des organisations de la société civile de Conakry.

Il faut rappeler, sur un plan de 30 mesures pour un budget de 3 mille milliards francs guinéens prévus, ce secteur pourtant important n’a pas été pris en compte. C’est une déception pour les responsables des PME évoluant dans la collecte et ramassage d’ordures dans le plan de riposte contre le Covid-19. Car avec cette crise sanitaire mondiale, c’est un secteur qui est fortement touché, explique Sory Camara, président de la fédération guinéenne des gestionnaires de déchets.
Aujourd’hui plus de 150 des PME qui travaillent dans le secteur de la pré-collecte, une centaine des entreprises de transformation de déchets et plus de huit de mille emplois sont créés par ce secteur” a rappelé Sory Camara.

Ceci dit, c’est tout un secteur pourvoyeur d’emplois qui est touché par le covid-19. “Ce sont des personnes qui sont tout le temps en contacts avec les populations, les endroits souillés par les déchets, des déchets qui sont infectés par des maladies à tout moment» explique t-il.
Du même, ces huit milles emplois sont menacés à cause de la baisse de recouvrement des abonnés qui se retrouvent incapables de payer leurs abonnement à cause de l’instauration de l’État d’urgence sanitaire qui impacte négativement les activités économiques de certains abonnés.
Plusieurs citoyens ont réduit leur déplacement pour diminuer le risque de contamination. Cela peut amener à l’augmentation de la production des déchets dans les différents quartiers et ménages.
Dans deux ou trois mois les premières pluies vont tomber sur Conakry. Et avec la situation sanitaire et économique, ils seront pas en mesures de continuer à payer leurs abonnements. Et les ordures entachées dans les quartiers pourraient faire des victimes, prévient le président de la fédération.
C’est pour toutes ces raisons, les acteurs du secteur d’assainissement après concertation ont fait des recommandations au gouvernement dans le plan de riposte économique contre le Covid-19.
1- la subvention de l’ensemble de PME évoluant dans la chaine de valeur de l’assainissement pendant la période du Covid-19, notamment les (PME de pré-collecte, de tri et de transformation et de recyclage de déchets);
2- de l’appui en équipement de protection des PME;
3- la dotation des travailleurs de l’assainissement en terme de masques, de bottes, de ténues de travail et d’autres outils nécessaires;
4- l’appui en fonds de roulement au secteur de l’assainissement pour les PME qui sont fragile à cette maladie;
5- le renouvellement des équipements du secteur de l’assainissement ;
6- l’appui des collecteurs des déchets plastiques et autres acteurs de la filières qui sont considérés aujourd’hui comme vulnérables ;
7- l’implication des PME dans le curage des caniveaux et d’autres travaux similaires ;
8- la responsabilisation des PME de collecte dans les travaux de haute intensité de mains d’œuvres dans leurs zones d’opérations annoncées par le gouvernement ;
9- l’appui sanitaire des travailleurs du secteur d’assainissement ;
10- tenir en compte et privilégier les chaines de valeur de l’assainissement dans le processus de relance des entreprises;
11- considérer le secteur d’assainissement comme le plus touché par la crise sanitaire ;
12- la facilitation de travail dans le secteur d’assainissement.
Nous comptons sur la compréhension du gouvernement et sa volonté d’accompagner les PME comme annoncée dans la politique du gouvernement. Et également sur tous les guinéens pour accompagner les travailleurs du secteur d’assainissement ” a conclu Sory Camara.

Amadou Diallo pour guineemonde.com

Share.

Leave A Reply