Dernière minute: les forces sociales changent de décision

0

Les forces sociales viennent de faire une déclaration dans laquelle elle annonce que la journée demain sera ville morte au lieu d’une marche pacifique comme elles l’avaient prévue hier. 

La déclaration a été faite ce dimanche 15 juillet au siège de la PCUD où les membres des forces sociales étaient réunuies a appris guineemonde.com

À en croire nos sources, ce retropedalage serait dû à l’interdiction de la marche des forces sociales prevue ce lundi 16 juillet 2018 sur la route le prince par le gouverneur de la ville de Conakry Général Mathurin Bangoura.

Par ailleurs, les Forces Sociales comptent saisir la Cour Suprême dès ce lundi pour, disent- elles, abus de pouvoir contre la décision du gouverneur de Conakry, qui a interdit toute marche dans la zone de Conakry.

Pour rappel, dans son courrier, le gouverneur de Conakry a justifié sa décision par rapport à la campagne de vaccination des pèlerins pour le hadj 2018 et leur départ aux lieux saints de l’islam et les risques d’escalade de violence. Il a par ailleurs flétrit le non respect de la procédure lors de la dernière marche des forces sociales.

Siddy Koundara Diallo pour guineemonde.com

Share.

Leave A Reply