Politique: Sydia Touré reconnait la baisse de régime de l’UFR

0

Sydia Touré a présidé en personne l’assemblée générale de son parti l’union des forces républicaine samedi 28 octobre 2018. Il a profité de cette assemblée pour réitérer l’annonce de l’organiser d’une journée d’échanges à Conakry, suivie d’un meeting le 04 novembre.
Sydia touré dit que ces événements permettront le retour du parti sur la scène nationale. Une manière de reconnaître de façon voilée que l’UFR a presque disparu du débat politique national ces derniers temps. Car ce parti présente le paradoxe de se réclamer de l’opposition pendant que son président est le haut représentent du chef de l’Etat, le professeur Alpha Condé du camp adverse.
En plus de cela, Sydia Touré a déploré la nature des sujets débattus dans les QG des partis politiques. Il estime que les questions sérieuses de développement ne sont pas assez discutées.
«Nous voulons faire un débat national. On a fait appel à des spécialistes expérimentés pour qu’ils nous disent leur compréhension et leur perception sur le sujet afin qu’un débat s’engage. A la suite de cela, je pense que ça nous permettra de corriger nous-mêmes notre programme dans la mesure où le débat aura mieux éclairé, sur la manière dont il faut entreprendre ces reformes par rapport à la période où on a écrit nos programmes. C’est surtout aussi un débat national. Quand vous posez le problème de leadership en Guinée, vous posez un problème national. Le problème du renouveau de l’Etat c’est la même chose, le débat sur l’agriculture c’est pareil. Je voudrais qu’on entende d’autres thèmes dans les sièges des partis politiques, que les discutions éternelles qui concernent les élections…»
A l’annonce des prochaines communales pour le 4 février prochain par la commission nationale électorale indépendante, l’URF se prépare à la « bataille » électorale pour se refaire une santé.

642 vues

Share.

Leave A Reply