Ratoma : les déguerpis de Kaporo-Rails, Kipé 2 et Dimesse, ménacés?

0

Les déguerpis de Kaporo-Rails, Kipé 2 et Dimesse 2019 ont révélé une campagne de menaces à l’endroit des victimes. C’est le collectif des victimes qui a tiré la sonnette d’alarme ce samedi, 27 juillet dans une déclaration.

Selon le porte parole du collectif des victimes de Kaporo-Rails, Kipé 2 et Dimesse, des manœuvres de déstabilisation sont entreprises par des groupuscules en mal de crédibilité dans se sens. « A cela s’ajoute le fait que des menaces pèsent sur les écoles, les lieux de culte et autres dans le but d’empêcher quelque rassemblement que ce soit des victimes de déguerpissement de Kaporo-Rails, Kipé 2 et Dimesse.» a déclaré Mamadou Samba Sow.

Cette situation a fait d’ailleurs que ce collectif n’a pas ténu sa conférence de presse au groupe scolaire « Balouta Diallo » par ce que le propriétaire auraient reçu des menaces venant des autorités de la place. Or depuis que l’opération du déguerpissement s’est achevée au mois de mars dernier, c’est à cet endroit que le collectif a toujours tenu ses rencontres et autres activités.

Déguerpis sans mesures d’accompagnement par le gouvernement guinéen, les victimes de Kaporo-Rails, Kipé 2 et Dimesse ont trimballé L’Etat guinéen devant la justice de la CEDEAO. Le procès suit son cours normal devant cette juridiction sous régionale.

Siddy Koundara Diallo pour guineemonde.com

Share.

Leave A Reply