Tiken Jah Fakoly: “ les troisième mandats ne passeront plus en Afrique de l’Ouest”

0

L’artiste reggaeman ivoirien Tiken Jah a révélé quelques échanges qu’il a eu avec le président Alpha Condé sur un éventuel 3ème mandat en Guinée.

Ce jeudi, Tiken Jah Fakoly était le rédacteur en chef  de l’émission appels sur actualité de la Radio  RFI à l’occasion de la sortie officiel de son nouvel album, “le monde est chaud ”.

Interrogé par notre confère Juan Gomez sur la situation politique guinéenne, Tiken Jah Fakoly a révélé qu’il a déconseillé au président Condé d’une nouvelle candidature. « Je l’ai dit personnellement au président Alpha Condé que ce n’est pas une bonne idée, que les troisièmes mandats ne passeront pas en Afrique de l’Ouest parce que la jeunesse est réveillée, notre génération a l’impression que le pouvoir est confisqué par les anciens ».

L’artiste panafricaniste estime que le président Condé n’a pas voulu le comprendre, « quand je lui ai dit, il n’était pas très content, il a même pris l’exemple de Mugabe, mais deux mois après Mugabe est tombé, je pense qu’il a pensé à moi, ce serait dommage qu’il sorte par la petite porte » a t-il expliqué.

En l’an 2000, Tiken Fakoly a sorti une chanson dans laquelle il demandait la libération d’Alpha Condé, à l’époque opposant condamné par le régime du général Lansana Conté.

Mais pour lui, cette chanson n’est pas pour Alpha Condé c’était plutôt pour demander sa libération de la prison, «Cette chanson est utilisée pendant tous les meetings d’Alpha Condé, sans mon autorisation, si je pouvais interdire aux militants du RPG Arc en Ciel de jouer ma musique parce que cette musique c’était pour la libération d’Alpha Condé. Je n’ai jamais chanté pour Alpha Condé mais plutôt pour le prisonnier politique » a expliqué le concepteur de la chanson “quitte le pouvoir”.

 

Siddy Koundara Diallo pour guineemonde.com

 

Share.

Leave A Reply